Aides financières pour acheter un ordinateur (portable, tablette, PC) : tous les prêts, crédits et bourses en France !


A la recherche d’une aide pour l’achat d’un ordinateur portable ? Que l’on soit au RSA ou demandeur d’emploi, on peut avoir besoin de remplacer son ordinateur. Des solutions de financement existent pour le matériel informatique en général. Pôle Emploi, mais aussi la CAF ont mis en place un crédit micro portable (ou non), comme le prêt ordinateur à 1 euro par jour. Etre chômeur permet également souvent de bénéficier d’une aide financière pour l’achat d’un ordinateur, sans frais de dossier.

 

Financer l’achat d’un PC portable avec l’aide de la CAF


Il est possible d’obtenir un prêt CAF pour acheter du matériel informatique (tablette, PC, ordinateur portable). Pratique de passer par la Caisse d’Allocation familiale quand on a besoin d’argent pour s’acheter un ordinateur (un crédit pour financer l’achat d’une tablette ou d’un IPAD étant assez rare).

Le prêt équipement ordinateur

Un crédit pour l’achat d’un ordinateur portable, une aide pour financer le changement de son imprimante, investir dans une tablette : la CAF est là pour aider les plus démunis à s’équiper en matériel informatique, au moindre coût.

Pour bénéficier du prêt équipement ordinateur, il faut être allocataire CAF, mais aussi avoir un enfant à charge qui a dépassé les 10 ans, le PC portable étant censé l’aider dans ses études. Si le quotient familial entre dans les quotas, il faudra veiller à ce que l’achat informatique ne soit pas une occasion. Le PC doit être neuf, et l’ordinateur ne pourra pas être acheté sur Internet : c’est dommage, car c’est sur le net que l’on peut trouver les tablettes les moins chères.

Comment procéder pour l’achat d’un portable ou d’un PC classique : demander un devis au commerçant, qui devra être transmis à la CAF. Attendre la décision de la caisse avant de finaliser l’achat de son ordinateur. De plus, il faudra régler de sa poche 5 % de l’acquisition informatique. A noter que pour les personnes en situation de surendettement, même si elles sont au RSA, il est possible d’obtenir une autorisation de faire un crédit à la CAF auprès de la Banque de France qui gère le dossier.

A lire aussi : toutes les aides financières de la CAF

Le prêt équipement CAF : une solution pour acheter son ordinateur à crédit

Acheter un ordinateur en étant au RSA, c’est difficile si on ne peut pas le payer en plusieurs fois. La solution reste de régler sa tablette à crédit. Le prêt micro portable pour les étudiants ou toute autre personne en situation précaire reste la meilleure façon pour s’équiper en achetant par exemple le dernier IPad si le petit dernier en a besoin pour ses études.

L’avantage de faire un prêt équipement ménager à la CAF, c’est le quotient familial est différent de celui réclamé pour le prêt informatique. Toutefois, le principe reste le même : demander un devis avant l’achat, et pouvoir financer une partie du matériel informatique acheté. Le prêt d’équipement alloué peut atteindre 600 euros, et concerne aussi bien un portable qu’une imprimante. Il faut toutefois avoir un enfant au collège ou au lycée pour voir sa demande acceptée par la CAF. 600 euros, c’est une somme suffisante pour investir dans du matériel informatique neuf, de bonne qualité.

Le prêt équipement de la CAF se rembourse mensuellement, avec de petites mensualités pour les personnes qui n’ont pas trop les moyens. Quelqu’un qui touche le RSA peut espérer des mensualités de 15 euros, même si il faudra rembourser l’intégralité du prêt.

 

Le crédit Micro Portable pour les étudiants


Les étudiants, même si ils sont dans une situation économique difficile, peuvent avoir accès à Internet, et  à un PC portable d’une façon plus générale. Il est ainsi possible d’avoir un crédit pour l’achat d’un ordinateur sans frais de dossier. Quant au taux d’intérêt, il est le meilleur possible.

L’offre est destinée aux étudiants qui ont besoin de s’équiper en informatique, petit plus nécessaire pour réussir ses études. Il est possible d’acheter une tablette, mais aussi un scanner ou une nouvelle imprimante, voire un carte réseau pour les plus bricoleurs. En cas de prêt pour un nouvel ordinateur, il faut que celui-ci soit équipé des logiciels de bureau, mais aussi d’une connexion wifi. A moins de vouloir un matériel du siècle dernier, tous les ordinateurs récents devraient en principe être éligibles.

Ce sont les banques partenaires qui fixent le plafond du prêt, mais il peut être envisageable d’emprunter jusqu’à 3000 euros, certains ordinateurs coûtant très chers, comme le dernier mac book pro par exemple (attention au coût de la réparation en cas de défaillance des pièces). La banque va étudier les capacités de remboursement de chacun avant de se décider. L’emprunt micro portable peut porter sur une durée de 36 mois, les étudiants n’ayant souvent pas d’autres choix que de prendre leur temps pour rembourser les dettes… En principe, il ne devrait pas avoir de frais de dossier pour le crédit micro-ordinateur, et les taux appliqués sont étudiés pour permettre aux plus nombreux d’y avoir accès.

En plus des conditions d’études supérieures (l’alternance, ça fonctionne aussi), des conditions d’âge sont appliquées : avoir moins de 28 ans à la date de souscription. Comme il s’agit d’un prêt bancaire pour étudiant, la banque va demander une caution des parents si le jeune ne gagne pas suffisamment pour pouvoir rembourser l’emprunt informatique.

Les banques partenaires pour le micro prêt informatique

Les banques sont nombreuses à proposer ce prêt qui permet à un étudiant de s’acheter un PC ou de s’équiper avec une tablette portative. Afin de donner des exemples, nous avons choisi de nous intéresser à 4 de banques partenaires.

Le crédit micro portable du Crédit Mutuel : un taux de 2,94 %, mais une offre réservée uniquement aux moins de 26 ans. Mieux vaut ne pas avoir trop redoublé… La somme va jusqu’à 3000 euros, remboursable en 36 mois, avec une assurance qui est facultative. Mais comme toujours, mieux vaut s’assurer, ce qui évite les problèmes en cas de coup dure (de toute façon, comptez sur votre conseiller financier pour insister).

Le crédit ordinateur du Crédit du Nord : la banque, déjà bien connue pour accompagner les jeunes entrepreneurs s’engage aussi auprès des étudiants qui ont besoin d’un ordinateur. Si le taux est de 4,60 %, il est possible de demander une franchise de remboursement sur les 3 premiers mois. Et comme chaque centime compte en fin de mois lorsqu’on fait ses études, le report de paiement peur représenter une véritable bouffée d’oxygène. La caution est obligatoire si le jeune ne gagne pas d’argent.

Le CIC propose un prêt ordinateur à 1 euro par jour : il est possible de commencer à faire un prêt pour s’équiper avec un nouveau portable à partir de 750 euros. Que l’on parle d’une tablette tactile du type IPad ou d’un mac book, c’est une somme suffisante pour avoir accès à Internet lorsqu’on est étudiant et s’équiper en conséquence. Un euro par jour, cela représente 30 euros par mois, même le café du matin est plus cher, un bon plan pour les fauchés.

Le crédit micro portable étudiant de la Caisse d’Epargne : la banque stipule qu’il est nécessaire d’avoir une carte d’étudiant pour prouver sa condition. Pour celui qui l’a égaré, toujours possible, un certificat de scolarité devra la remplacer lors du montage du dossier. Il n’y a pas de frais en cas de remboursement anticipé. On ne sait jamais, une rentrée d’argent soudaine et inattendue… On peut toujours rêver, non ?

Acheter un ordinateur avec l’aide de sa région ou de son département


Les conseils généraux, et les conseils régionaux mettent parfois une petite enveloppe budgétaire de côté pour permettre à ceux qui n’ont pas trop d’argent d’avoir quand même accès à un matériel informatique de qualité.

L’aide financière de la région Poitou Charentes pour financer une tablette ou un ordinateur

C’est une aide à destination des habitants de certains logements sociaux. 100 euros qui participent à l’achat d’un ordinateur neuf, mais il peut aussi s’agir d’un portable d’occasion. Le chèque est directement versé au bénéficiaire, sauf si le vendeur est conventionné, dans quel cas l’aide peut lui être directement versée. Pour en bénéficier, il faut un devis tamponné par le vendeur, qui stipule le prix de l’achat informatique.

L’aide à l’achat d’un portable de la région Champagne Ardenne

La région a assimilé le fait qu’un étudiant sans ordinateur, c’est comme une femme sans shampoing : difficile à concevoir. C’est pourquoi les étudiants boursiers, qui ont moins de 27 ans et qui entament leur deuxième année d’étude peuvent prétendre à une aide comprise entre 200 et 400 euros, selon leurs revenus.

Il est possible d’acheter l’ordinateur avant d’avoir l’accord de la région, tout en s’assurant par avance que l’on correspond bien aux critères d’aide pour le financement de son portable. Pour les étudiants intéressés, il y a un formulaire à remplir sur le site de la région Champagne Ardenne.

Une bourse pour un PC portable : c’est possible !

L’université Jean Monnet de Saint-Etienne permet de profiter d’une aide de 250 euros visant à acquérir un PC portable pour les étudiants étant bac +2 et plus. C’est une aide financière pour s’équiper en informatique qui est destinée aux étudiants boursiers.

Aide à l’achat d’un ordinateur pour les chômeurs


Financer un PC portable, c’est souvent s’endetter sur plusieurs mois, quand on a la chance d’avoir un crédit et de pouvoir le payer en plusieurs fois. Quand on est au RSA ou au chômage, c’est plus compliqué, et à part le 3 fois sans frais sur différents sites Internet à condition d’avoir une carte bleue, il est difficile de trouver un financement pour son ordinateur.

financement d'un portable

Le matériel informatique coûte cher, mais il peut permettre la réinsertion d’un demandeur d’emploi. C’est une aide importante pour rechercher du travail, pour envoyer ses CV. Qu’il s’agisse d’une tablette ou d’un PC, que faire quand on n’est plus étudiant et qu’on ne bénéficie pas d’une bourse ?

L’abattement fiscal pour les demandeurs d’emploi

Il existe une aide financière pour les chômeurs, qui considère que posséder un ordinateur peut-être une étape vers la réinsertion. A l’heure où l’on parle de la suppression des abattements fiscaux, il est bon de rappeler cet abattement fiscal de 2007 a destination des chômeurs qui s’équipaient d’un ordinateur. Ainsi, une personne sans emploi pouvait déduire de ses revenus le coût d’acquisition de son portable. Un abattement fiscal de 10 % était proposé, même chose pour le coût de l’abonnement Internet.

Le microcrédit social pour s’acheter un ordinateur

Aujourd’hui, le micro crédit social finance pour les personnes sans emploi l’achat d’un ordinateur portable, ou non, ainsi que la formation pour apprendre à l’utiliser si besoin. Les micro crédits vont jusqu’à 3000 euros, mais il n’est pas nécessaire de dépenser autant pour s’équiper en informatique. Un micro crédit est destiné à une personne à faible revenu. Vous êtes concernés si vous êtes au RSA, mais aussi au chômage avec de petites indemnités. Les chômeurs en fin de droit peuvent aussi prétendre à être aidés. Avoir des enfants scolarisés sera un plus pour faire avancer le dossier de financement. Se rapprocher de l’assistante sociale de sa mairie pour déposer un dossier de micro crédit, ou contacter les associations de sa ville, comme la Croix Rouge, l’ADIE ou le Secours Populaire.

Pour résumer, rien ne saurait empêcher le progrès et son avancé dans la population. Grâce aux différentes aides et aux crédits adaptés, pratiquement tout le monde peut trouver le moyen d’acquérir du matériel informatique neuf, permettant de surfer sur le net mais aussi d’utiliser les logiciels de bureautique, pratiques pour chercher du travail, réussir ses études, ou gérer son budget.

Leave a Reply