CAF 3 enfants : le montant des aides pour les familles nombreuses !

Avoir 3 enfants, ça met de l’ambiance dans la maison, mais ça coûte aussi de l’argent pour les éduquer correctement. Heureusement, l’état vient en aide aux familles nombreuses. Qu’il s’agissent des aides CAF pour 3 enfants (à partir de)  ou du congé parental, il est possible de s’organiser pour ne pas se laisser dépasser financièrement par le nombre. Mais combien peut-on toucher ? That is the question.

 

Les prestations de la CAF


Le montant des aides pour une famille nombreuse devient assez important pour une famille de 3 enfants et plus (à partir de la naissance du 3eme enfant). On entend dire de-ci delà que le droit aux allocs serait une source de motivation chez certains pour agrandir la cellule familiale. Faites fi de se ses persifleurs, il est déjà assez difficile comme cela de joindre les deux bouts. Le coup de main va dépendre de ce que l’on gagne chaque mois, même si certaines aides ne sont pas soumises à des conditions de ressources.

 

Pas de distinction entre petit et gros salaires : les allocations familiales


Une seule condition : avoir plus de 2 enfants (ce qui est déjà pas mal). Les familles touchent cette aide des allocs chaque mois, et elle est proportionnelle au nombre de bambins qui s’épanouissent dans le foyer. Un exemple, pour 4 enfants, c’est un peu plus de 450 euros qui tombent dans l’escarcelle des parents chaque mois. Sachez que cette somme est vite dépensée, généralement avec un chariot de courses bien plein, ce n’est donc pas si important que cela.

Quand on a des ados à la maison, la caisse à compris qu’il fallait faire un effort, parce que ça mange pas mal à ces âges là. A partir de 11 ans, les allocs sont donc majorés : + 35 euros. A partir de 16 ans, avec le coût des études, c’est + 63 euros.

 

Quand sont versées les allocations familiales ?

Elles arrivent assez vite sur votre compte en banque, tout est une question de rapidité dans la déclaration de naissance à faire auprès des services de la CAF. Il faut la faire dans le mois après la naissance, et cela même si on est débordé par l’intendance.

Vous êtes une femme isolée : lire notre dossier sur les aides pour femme seule

Les petits revenus avantagés par les allocations : le complément familial


Et qu’advient-il de ceux qui ont moins de 3 enfants ? SI on a donné naissance qu’à un ou deux chérubins, on peut quand même toucher les allocs, mais alors l’aide sera soumise aux ressources du foyer ( ce que gagnent les deux parents des enfants). On parlera alors de complément familial, qui est versé à partir du moment où l’enfant atteint ses 3 ans. Il y a donc un plafond de ressources à respecter pour pouvoir le toucher.

Le congé parental : une bouffée d’oxygène pour pouvoir s’occuper à plein temps de ses enfants


Le congé parental est à l’origine de milliers de sourires sur les visages des bambins dont les parents peuvent s’occuper grâce à cette possibilité offerte par la CAF. Concrètement, on peut le demander dès l’arrivée de son deuxième enfant, et c’est un congé qui peut aller jusqu’à 3 ans. Pour les parents qui veulent en prendre un dès leur premier enfant, c’est possible, mais seulement pendant un semestre.

familles nombreuses

Le congé parental est appelé de son nom savant le complément de libre choix d’activité. On peut le prendre à plein temps, à temps partiel ou à mi-temps. La CAF impose tout de même aux parents d’avoir travaillé un minimum avant, au moins 8 trimestres dans les 4 ans précédant la naissance. Pour ceux qui ont peur des gros de leur patron (à qui un congé parental fait rarement plaisir), sachez qu’il ne peut s’y opposer : une simple lettre recommandée avec AR suffit. Si votre choix se porte sur un temps partiel, attention à l’organisation de votre emploi du temps : là, c’est le patron qui décide en cas de désaccord.

A lire aussi : être enceinte et arrêté de travailler

Le COLCA, appelé aussi le super congé parental

Le COLCA est réservé aux heureux parents de 3 enfants ou plus. Il ne dure qu’un an, le temps des premiers pas, mais est bien mieux rémunéré, entre 620 et 801 euros. Notre conseil : soyez sur de votre choix entre le congé parental et le COLCA au moment d’informer la CAF de votre décision, car elle est irrévocable, et il faudra retourner travailler après 1 an, si vous avez choisi le COLCA.

L’allocation de rentrée scolaire n’est pas automatique


L’allocation de rentrée scolaire est une belle invention, qui permet d’acheter les fournitures de rentrée et d’habiller les enfants, voir d’utiliser l’excédent pour les loisirs ou pour changer la télé. Mais tout le monde ne peut pas la toucher.

avoir beaucoup d'enfants

D’abord, elle n’est versée que pour les enfants qui sont scolarisés, et ça commence au primaire, à l’âge de 6 ans. Son montant est assez élevé, et évolue avec la scolarité de l’enfant, pour faire face aux dépenses qui s’additionnent.

Ensuite, comme pour le complément familial, il y a un plafond de ressources à ne surtout pas dépasser pour pouvoir prétendre toucher la prime de rentrée scolaire pour ses enfants chaque mois de septembre.

A lire aussi : toutes les aides de la CAF

Qui a le droit aux APL ?


L’aide personnalisée au logement permet à de nombreuses personnes aux faibles revenus de pouvoir se loger en venant compléter l’apport personnel pour payer le loyer ou pour rembourser l’emprunt fait à la banque en devenant propriétaire de son logement (tout le monde ne le sait pas). Les APL sont calculées en fonction des ressources, et peuvent être revus à la hausse comme à la baisse chaque année calendaire en fonction des changements de situation intervenus dans la famille. Pour toucher les APL, il faut se rapprocher de sa CAF, c’est auprès d’elle que se fait l’ouverture d’un dossier de droits.

Vous déménagez ? Pensez à demander la prime de déménagement


Quand on a 3 enfants, ça multiplie les cartons, et donc le coût d’un déménagement. Il est possible de se faire aider financièrement quand on change de domicile si on a au moins 3 enfants à charge. L’aide est légèrement inférieure à 1000 euros.

Pas d’argent pour partir en vacances ? Pensez aux centres de vacances de la CAF


Il n’y a pas de conditions de ressources pour tenter de partir en vacances dans un centre géré par la CAF. Mais bon, ce sont quand même les ménages les plus modestes qui y accèdent, et c’est bien normal. Pour plus de renseignements, s’adresser à VACAF, notamment pour les conditions d’hébergement et de restauration.

En définitive, les familles nombreuses sont aidées, c’est un fait, mais c’est normal quand on pense au coût annuel par enfant. Si la CAF peut donner aux parents un coup de pouce financier, elle ne peut rien faire contre la fatigue que peut occasionner une famille nombreuse, alors bon courage aux parents !