Forfait RSA téléphone et internet (tarif social mobile 2017): les offres chez Orange, SFR, Free, Bouygues, Auchan…

Comment payer Internet moins cher quand on est titulaire du RSA ? Etre au chômage donne le droit de bénéficier du tarif social pour le téléphone et Internet. Concrètement, cela consiste à payer moins cher des prestations qui représentent une part considérable du budget des ménages. Difficiles, quand on est sans emploi de rester connecté au monde, si on doit être facturé de la même façon que ceux qui travaillent. L’offre sociale Internet a été créée pour améliorer l’égalité des chances, et permettre à un bénéficiaire du RSA de pouvoir communiquer à moindre frais.

 

Le forfait social RSA


Qu’il s’agisse d’un forfait bloqué pour les personnes au RSA ou non, les principaux opérateurs de téléphonie mobile et d’Internet se sont engagés à proposer aux titulaires des minima sociaux un tarif de communication et d’utilisation web spécifique.

Les conséquences de cet accord sont importantes  pour une personne sans emploi ou un chômeur en fin de droit. Le revenu de solidarité spécifique va entraîner des droits pour les allocataires du RSA, en particulier celui de payer moins cher leur abonnement ou leur forfait bloqué.

A lire aussi : acheter un ordinateur avec une aide financière

Le tarif social mobile s’étend maintenant à l’Internet, avec des prix qui permettent même aux plus pauvres de pouvoir téléphoner, et de se servir d’Internet à la maison si besoin. Les formules mises en place permettent de recevoir des appels, même quand on n’a plus de crédit. Etre joignable est primordial quand on recherche du travail ou quand des proches veulent nous joindre.

 

L’offre du tarif social mobile : les caractéristiques


Qu’elle que soit l’offre qu’un opérateur ait choisi de mettre en place pour permettre à une personne au RSA de téléphoner, il existe parmi elles des constantes. Ainsi, il n’y a pas de durée imposée sur le forfait. Il est possible de quitter son opérateur à tout moment, à l’opposé de ceux qui s’engagent sur 24 mois ou sur 1 an pour tout nouvel abonnement avec une offre de téléphone.

Les coûts étant minorés, la résiliation sera gratuite, tout comme l’activation de la ligne. L’idée est vraiment d’offrir un service facile d’accès, accessible à tous, même aux plus pauvres. En cas de dépassement de la somme fixée, un avertissement par SMS est automatiquement envoyé au titulaire de l’abonnement, qui peut ainsi maîtriser son budget et être réactif aux frais supplémentaire pouvant éventuellement être facturés.

Des avantages intéressants

De la même façon, le blocage de la ligne (pour les appels vers l’extérieur) peut rapidement être mis en place, à des conditions prédéfinies au moment de la signature du contrat.

Mais être au RSA a un moment de sa vie ne signifie pas qu’on va toujours le rester, et heureusement. Le tarif spécial proposé par les opérateurs téléphoniques à celui qui touche le minimum vital ne perdurera pas en cas de reprise d’activité, et de revenus plus important. Il faut alors s’engager à prévenir son opérateur, et s’orienter vers un forfait mobile grand public, différent dans son prix (sûrement plus cher), mais aussi plus souple dans son utilisation au quotidien.

Les différentes formules de forfait social pour le portable et le net

Les opérateurs n’ont pas tous la même manière de concevoir le forfait social. Qu’il s’agisse d’un abonnement téléphonique, ou d’un forfait bloqué, les différentes formules d’aides mises en place permettent à toutes les personnes qui en ont besoin de trouver celle qui leur convient le mieux.

L’émergence du low cost


En regardant à nouveau et avec attention chaque opérateur, on s’aperçoit que mise à part l’offre d’Orange, il n’y a plus vraiment d’offres RSA . La raison : les offres low cost sont devenues plus intéressantes.

Rappelons la raison d’être des tarifs sociaux : permettre à tout à chacun de pouvoir téléphoner d’un téléphone portable, même avec de petits revenus. Le service universel est une réelle avancée vers plus d’égalité, car tout comme se chauffer et s’éclairer, communiquer est primordial.

Ses avantages par rapport à l’offre sociale

low-cost-telephoneLe low cost n’est pas réservé à une catégorie, ni à un revenu en particulier. Avec lui on n’est pas catalogué comme quelqu’un de pauvre, mais juste comme un client qui souhaite faire des économies sur une dépense nécessaire.

Bien souvent, ces offres spéciales qui s’adressent à tous bénéficient du coup de pouce d’une concurrence énorme. Résultat, les opérateurs proposent des avantages conséquents : appeler plus longtemps, pouvoir envoyer des SMS sans limites, et une tarification revue à la baisse. Ainsi, les premiers prix chez Bouygues ou chez SFR peuvent être en dessous de ceux proposés pour une offre sociale chez un autre opérateur.

Le forfait RSA sans engagement ni abonnement de Auchan Telecom


Le temps où il fallait toucher le RSA et ne pas avoir d’autres sources de revenus pour bénéficier d’une bonne offre est révolu. Dans le passé, c’était une offre pour téléphone portable qui mixe les appels et la possibilité de communiquer par SMS. Ainsi, pour moins de 10 euros, il était possible de pouvoir appeler pendant 40 minutes chaque mois, et d’envoyer 40 messages SMS. Rien d’autre n’était facturé à celui qui touche le revenu minimum d’insertion.

Aujourd’hui pour tous :

Un forfait sans engament, à 1,99 euros (en promo ai lieu de 3,99 euros) pour 2 heures de communication et des SMS illimités.

Le forfait bloqué RSA de Bouygues Telecom


Même les « gros » opérateurs jouent le jeu, et permettent d’obtenir un forfait bloqué en étant au RSA, au chômage, ou dans toute autre situation difficile. Preuve qu’il n’y a pas de petits consommateurs, mais des clients tout court.

Un billet de 10 euros, c’est l’assurance d’obtenir une carte sim sur laquelle il va être possible d’appeler pendant 40 minutes, et de recevoir autant d’appel que souhaité. Même chose pour les SMS, le droit d’en écrire 40 et d’en recevoir autant que possible.

La Poste : un tarif social pour les allocataires du RSA


tarif-social-la-posteLes personnes au chômage ont toujours pu compter sur la poste pour les dépanner en cas de besoin. La Banque Postale permet ainsi d’ouvrir un compte bancaire, même si on n’a que de touts petits revenus chaque mois.

Pour le téléphone, c’est pareil. Le forfait portable n’en n’est pas un, mais c’est une carte SIM d’une valeur de 10 euros, rechargeable à volonté, qui permet de téléphoner pendant ¾ d’heure et d’envoyer 60 SMS en France.

Comme pour les autres opérateurs de cette liste, pas de dépôt de garantie ni de frais annexes à l’ouverture ou à la fermeture de sa ligne de téléphone portable.

SFR a mis en place un forfait bloqué


Encore un poids lourd du secteur qui rend service aux plus démunis. L’offre de SFR est dans la lignée de celles de la concurrence, tout comme celle d’Orange et de Coriolis, cette dernière étant bien sur ouverte à la souscription pour une personne touchant l’ASS, ou bénéficiant de l’allocation adulte handicapé, mais aussi à toute personne qui en fait la demande.

Prixtel : Faire des économies sur son téléphone


Voici un petit opérateur qui a tout d’un grand, en tout cas avec son offre pour les personnes aux petits revenus. La société Call in Europe zéro forfait ( Cet opérateur s’appelle maintenant Prixtel ) lance une offre à 9,40 euros avec une heure de communication, et 60 SMS inclus dans la carte SIM.

Voici les détails de l’offre low-cost :

Il s’agit d’un forfait sans engagement qu’il est possible d’ajuster en fonction de sa consommation. Un prix qui va de 2 à 24,99 euros. Dès qu’un palier est dépassé, on passe automatiquement au forfait du dessus.

Le forfait mobile pour les allocataires du RSA de NRJ


Toucher le RSA, c’était pouvoir bénéficier chez NRJ Mobile d’un tarif très spécial, permettant de ne pas trop être impacté par sa situation de demandeur d’emploi, en tout cas en ce qui concerne les appels passés de son téléphone portable, même s’il s’agit d’un smartphone ou d’un IPhone.

forfait-mobile-pour-rsa

C’était un forfait sans mobile et sans engagement, à 9 euros par mois. Pour ce prix attractif, il y avait bien sûr les fameuses 40 minutes d’appel et les 40 SMS inclus, mais aussi d’autres services, bien utiles quand on était en pleine difficulté économique :

  • Possibilité de reporter les minutes non consommées d’un mois sur l’autre: pratique pour les personnes qui n’appellent pas beaucoup, ou pas souvent. Économiser Économiser ses appels, c’est avoir plus de crédits le mois d’après.
  • Le double appel: c’est une fonction qui permet de ne rien rater, et en particulier les coups de fils des recruteurs ou de son conseiller ANPE quand on est demandeur d’emploi.
  • La présentation du numéro: comme tout le monde, ne pas travailler ne veut pas dire qu’on souhaite répondre à n’importe quel appel. La présentation du numéro permet de ne pas décrocher si besoin, puisque le numéro du correspondant s’affiche. On peut ainsi sélectionner.
  • Pour les mémoires courtes, on peut personnaliser ses 5 derniers numéros

Mise à jour 2017 : le forfait bloqué d’NRJ mobile

Avec lui, pas question d’exploser son budget communication, puisqu’une fois atteint la limite, il n’est plus possible d’appeler. Après, pour recharger, il faut acheter des recharges.

Ca commence avec 1 heure à moins de 9 euros par mois +SMS illimités. Pour ce prix là, on peut aussi bénéficier de 200 mo d’Internet. D’autres forfaits bloqués disponibles à 12,99 € , 14,99 € et 17,99 €.

Le forfait à 2 euros de FREE


Là, on peut dire que les prix sont vraiment cassés… Impossible de considérer qu’on ne peut pas avoir un téléphone portable quand on est au chômage avec un prix pareil. 2 euros, c’est l’équivalent d’un café au comptoir… Bon, il y a quand même un condition importante : il faut déjà être abonné ADSL pour en bénéficier, chez FREE bien entendu.

2 euros, c’est 60 minutes d’appel et autant de SMS, sachant que pour chaque message écrit supplémentaire, c’est une facturation de 1 centime qui sera appliquée. Comme souvent avec FREE, on ne sait pas si l’offre va durer, à moins que l’opérateur nous réserve un prix encore plus attractif !

Par contre, pour ceux qui rêvent du dernier iphone, ce n’est pas un forfait adapté, à moins de déjà posséder son propre smartphone, et d’y insérer la carte SIM FREE, si elle est compatible avec son téléphone.

Free : où en est-on avec le forfait à 2 euros ?

Il existe toujours et est sans engagement. Pour cette somme on peut appeler pendant 2 heures chaque mois, en France mais aussi dans de nombreux pays colle les USA. SMS illimités + 50 Mo. Attention, ce n’est pas un forfait bloqué. Tout dépassement sera facturé.

Il est aussi possible de souscrire à d’autres options payantes, comme l’option Internationale et l’option Voyage ou l’option Blackberry à 1€ TTC/mois.

L’offre sociale Internet d’Orange


Parce qu’il n’y a pas que le téléphone portable dans la vie quand on est au RSA, Orange a lancé depuis un petit moment une offre web à destination de ceux qui ne peuvent se la payer. Ainsi, dans l’offre Orange, on trouve les appels illimités vers les fixes (de son domicile), ainsi que la connexion Internet.

telephone-orange-pas-cher

Les pièces justificatives à fournir :

  • La preuve de son RSA: attestation de paiement récente
  • Pièce d’identité: au choix, passeport ou carte d’identité

La souscription de l’Internet social est valable un an, mais peut être reconduite chaque année, ce que personne ne souhaite, car cela signifierait que l’on soit toujours au RSA… Et il faut bien avouer qu’il y a de meilleures perspectives d’avenir.

L’offre sociale d’Orange en 2017

L’opérateur historique continu de penser aux plus démunis, et c’est tout à son honneur. Ainsi, pour pouvoir utiliser Internet en illimité et appeler les Antilles et partout en France sans restriction il y a actuellement une offre à 23€/mois qui comprend 3 euros de location de Livebox. Attention : la télé n’est pas dans le package.

Si c’est juste téléphoner qui vous intéresse, il existe un forfait bloqué à 10 euros par mois avec lequel on peut appeler 40 minutes et envoyer 40 SMS, avec report du forfait non consommé d’un mois sur l’autre.

Pour bénéficier de l’offre il faut demander à sa CAF une attestation RSA et la fournir à Orange au moment de souscrire.

Emmaus Connect


C’est un partenariat entre l’association et l’opérateur SFR. Comme quoi, la solidarité s’applique aussi aux nouvelles technologies. Grâce à l’implication de l’opérateur, Emmaus à accès gratuitement à un réseau mobile. Mais SFR va encore plus loin, puisque ses propres clients peuvent choisir de reverser chaque mois 1€ à l’association, somme prélevée avec le forfait.

Emmaus Connect : qu’est ce que c’est ?

Qu’il s’agisse de s’initier à l’informatique, de s’équiper d’un smartphone, d’un téléphone ou d’un ordinateur, de bénéficier d’une recharge prépayée pour aller sur le net ou pour téléphoner, de régler des problèmes liés à des impayés, d’aider à résoudre des litiges avec le service client de son opérateur, ou d’apprendre à se débrouiller avec les nouveaux outils, Emmaus est là.

Chacun ayant une façon différente de se servir des nouvelles technologies, l’association s’adapte à chaque demandeur, afin de lui permettre de ne pas être largué par la vie moderne. Ne pas savoir se servir d’un ordinateur est un réel frein aujourd’hui pour s’insérer dans la société ou pour retrouver du travail.

Comment trouver une offre sociale mobile ?


abonnement téléphonique rsa

Permettre d’accéder à des prix bas, c’est bien beau, mais encore faut-il pouvoir y souscrire facilement. En principe, un logo spécial « tarif social » est visible sur les offres, en boutique ou dans les publicités. Les opérateurs ne les cachent pas, puisqu’ils se sont engagés à en faire la promotion, au même titre que leurs offres d’abonnement grand public.

Pour chaque opérateur, si ils ne proposent plus d’offres RSA, ils ont maintenant tous une offre bloquée devenue encore plus compétitive.

Vous êtes dans une situation financière difficile ? Des solutions existent, et nous vous donnons dans les articles suivants quelques pistes à suivre :