L’allocation exceptionnelle de la mairie de Paris et l’aide financière aux familles en cas de chute brutale de ressources

Quand un coup dur arrive au pilier d’une famille, comme la perte de son emploi ou la fin du versement des allocations chômages, on est démuni, sans forcément savoir vers qui se tourner pour obtenir un coup de main. Habiter la capitale, c’est aussi pouvoir compter sur les aides financières de la mairie de Paris, pour un besoin d’argent urgent et rapide. Rappelons toutefois que l’aide de la ville de Paris est une allocation exceptionnelle.

 

Aide parisienne en cas de baisse importante des revenus


Comment faire pour obtenir une aide exceptionnelle de la mairie de Paris quand on est chômeur ? Devenir demandeur d’emploi est souvent associé à une chute de ses ressources, pouvant souvent porter préjudice au bien être de sa famille.

Se retrouver sans ressources, ce n’est pas un choix, et quand la tuile nous tombe sur la tête, difficile de trouver quelqu’un pour nous épauler. Heureusement, la mairie de Paris ne laisse pas tomber ceux qui sont soudainement dans le besoin, en aidant les familles qui sont dans le besoin, dans la mesure de ses possibilités.

 

L’aide financière de la ville de Paris


Etre parisien apporte quelques désagréments, comme le bruit, la pollution ou du monde dans les transports, mais aussi quelques avantages, notamment pour celui qui se retrouve dans une situation financière précaire, du fait d’un changement dans sa vie professionnelle par exemple.

Qui peut bénéficier de l’aide aux familles de la mairie de Paris ? Toutes les familles qui sont domiciliées dans la capitale peuvent y souscrire, en cas de chute des revenus. Ainsi, une personne qui passe des assedics au RSA, si la différence est importante, peut faire une demande. Par contre, devenir interdit bancaire n’est pas un critère d’attribution, même pour les FICP. La notion de perte de pouvoir d’achat est importante.

Comment bénéficier de l’aide de la mairie

Habiter à Paris et avoir besoin d’aide n’est pas suffisant, puisqu’il faut aussi être parisien depuis un certain moment. Trois années de résidence sont nécessaires, mais elles peuvent n’être pas continues, il faut prouver avoir habiter la capitale pendant ce laps de temps dans les 5 dernières années.

 

Qu’est-ce qu’une chute de ressource ?

Le chômage de longue durée, ou une inscription à pôle emploi peuvent diminuer fortement les revenus d’une famille. En effet, devenir chômeur, même en étant indemnisé par l’assurance chômage apporte une certaine perte de revenu, surtout pour les gros salaires qui sont les plus impactés par les seuils. Pour un petit salaire, gagner 30 % en moins peut devenir une véritable tragédie.

Mais la perte de son emploi n’est pas la seule chose qui peut changer la donne, puisqu’un accident du travail, un handicap soudain ou une longue maladie peuvent aussi venir impacter sa situation au quotidien.

Le plafond de ressources

Celui-ci va dépendre du nombre d’enfants à charge, de la personne qui sollicite l’aide de la mairie de Paris. Plus le nombre d’enfants composant la famille en question est élevé, et plus le plafond du revenu demandé est bas.

Ainsi, pour une personne qui a un enfant, il ne faut pas gagner plus de 915 euros par mois, ce qui laisse de la marge, même quand on est au RSA.

A combien se monte l’aide de la ville de Paris ?

L’aide exceptionnelle sert à payer les dépenses dites « vitales », comme celles de son loyer, de sa facture EDF (ainsi que celle du gaz) et même le passe navigo. Pouvoir prendre les transports pour chercher du travail par exemple est primordial pour les petits revenus.

Concernant l’aide à payer le loyer, elle se limitera à 458 euros par mois. Le formulaire de demande est téléchargeable sur le site de la mairie de Paris. On peut aussi se le procurer auprès du centre d’action sociale. Il faudra bien sûr fournir les pièces justificatives nécessaires, en particulier sur le montant de ses revenus.

L’allocation exceptionnelle pour les parisiens


Mais si on n’habite pas à Paris depuis longtemps, est-il possible de recevoir de l’aide, surtout quand on est dans une situation financière pouvant conduire à la précarité ?

Si le besoin d’argent est sur le court terme, suite à un accident ou un évènement extraordinaire survenu alors qu’il n’était pas prévu, la mairie peut aider les parisiens à qui il est arrivé une tuile, même s’ils n’habitent que depuis un mois dans la capitale. Par contre, il faut être en situation régulière pour pouvoir en faire la demande, et en bénéficier.

Qu’est-ce que l’allocation exceptionnelle de la ville de Paris ?

Rien n’est fixé quant au montant qui est alloué par la mairie aux sinistrés. Une commission fixe la somme d’argent qui est allouée, et son montant peut varier. L’aide d’urgence peut se cumuler avec un hébergement d’urgence, surtout en cas de sinistre important. Même chose, pas de panique : une fois que l’aide est allouée, elle peut être versée à nouveau si la situation du demandeur ne c’est pas améliorée.

Pour celui qui touche l’aide sociale à l’enfance, il faut savoir qu’on ne peut pas la cumuler avec l’allocation exceptionnelle. Pour faire sa demande, il faut se rendre près du service habilité, qui se situe dans sa mairie d’arrondissement. Lors de sa demande, ne pas oublier d’emmener toutes les pièces justificatives permettant de débloquer le dossier d’aide.

Liste des pièces justificatives

Pour faire sa demande d’aide de la part de la mairie de Paris, il faut commencer par être en mesure de justifier son identité, avec une CNI, un passeport, ou une carte de séjour. Ensuite, il y a les documents qui attestent du fait que l’on habite à Paris, les quittances de loyer ou EDF sont valables. Pour ceux qui ne sont pas locataires, un certificat d’hébergement ou une attestation sur l’honneur. Reste ensuite à se justifier de ses problèmes, par tous les moyens. S’il y a déjà eut des dépenses engagées pour les résoudre, joindre les justificatifs de paiement, ou les devis divers.

Le service d’aide sociale vérifiera que le dossier est complet avant de le transmettre à la commission pour validation.

Que faire en cas de refus d’aide financière de la mairie de Paris ?


aide mairie paris

Pour diverses raisons, il se peut que la ville de Paris rejette le dossier d’aide, si la situation n’entre pas dans tous les critères. Quand on est sans emploi, il faudra alors trouver d’autres solutions pour joindre les deux bouts ou pour trouver un logement social. Parmi ce qu’il est possible de faire, même lorsqu’on est au chômage, nous proposons ici quelques pistes, de façon succincte. Pour en savoir plus et obtenir des détails supplémentaires, se référer aux articles associés.

Le prêt sur gage du crédit municipal de Paris

Rien de bien compliqué à comprendre sur le prêt sur gage : on dépose ses objets dans une banque, le Crédit Municipal, qui donne en échange une certaine somme d’argent. On vient ainsi donner en garde ses bijoux, ses objets précieux, ses tapis, ses meubles en attendant de les récupérer une fois les difficultés effacées.

Le prêt de la banque est souvent égal à 70 % de ce que peut rapporter l’objet dans une vente publique. Si on veut récupérer son bien, il faut rembourser le prêt au bout d’un an, ainsi que les intérêts, sinon l’objet est vendu aux enchères. Il existe une autre possibilité, qui est de ne payer que les intérêts au bout d’un an pour repartir sur une année supplémentaire

Pour en savoir plus sur faire un prêt au Crédit Municipal de Paris ou pour savoir comment obtenir une aide financière, lire nos articles consacrés en détail.

Le prêt de particulier à particulier

C’est une nouvelle façon de trouver un crédit, différente de celle de faire un emprunt auprès d’une banque, et qui permet de trouver de l’argent rapidement quand on en a besoin. Toutefois, l’aide financière entre particuliers est elle aussi soumise à des règles strictes, en particulier celle relative à la rédaction d’un contrat de prêt.

Pour ceux qui passent par une plateforme de crédit, comme peut l’être le désormais célèbre prêt d’union, il faut savoir que les justificatifs demandés pour le crédit sont les mêmes que ceux demandés par une banque, avant d’octroyer un prêt. Toutefois, l’emprunt PAP permet aussi de répondre à ce nouveau besoin que connaissant certaines personnes, à savoir réussir à se passer des banques pour faire son crédit !

Comment obtenir un crédit voiture

Pour certaines personnes, être au chômage et ne toucher que le RSA empêche de faire un crédit pour changer de voiture. Mais des aides existent, quelque soit sa situation financière, même si elle est difficile. Le crédit voiture est important, surtout quand on cherche du travail ou qu’on a besoin de se déplacer sur un secteur qui est mal pourvu en transports en commun.

A lire aussi, notre article sur demander une aide pour acheter une voiture en étant chômeur ou au RSA.