Prêt sur gage : du Mont-de-Piété au Crédit Municipal, la solution pour obtenir de l’argent rapidement et facilement !

A l’origine appelé Mont-de-piété, le prêt sur gage représente une solution alternative aux crédits bancaires, surtout quand il est difficile d’emprunter auprès d’une banque. Concrètement, c’est une façon d’obtenir une certaine somme d’argent contre la remise d’un objet, déposé, le temps de pouvoir rembourser ce qui a été prêté. En France, c’est le Crédit Municipal qui a le monopole du Prêt sur gage.

 

Explication du prêt sur gage


Déposer ses bijoux, ses objets de valeur, à ce qui s’appelait le Mont de piété, permet de trouver une réponse à un accident de vie. Ainsi, on peut avoir besoin d’argent rapidement pour financer un enterrement, ou cherchez de quoi finir le mois, après un licenciement par exemple. Heureusement, chercher de l’argent est aussi parfois du à de bonnes nouvelles, comme le besoin de financement d’un mariage, ou des études supérieures du petit dernier.

On dépose donc son objet de valeur au Crédit Municipal, à Paris ou dans les autres agences en France, dépôt contre lequel on reçoit de l’argent. La valeur de l’objet est fixé par sa côte dans les ventes aux enchères passées. Charge au déposant, pour récupérer son bien, de venir avant la fin du délai imparti rembourser le prêt avec les intérêts.

 

Comment justifier que l’objet nous appartient ?

Pour les petits dépôts, sans grandes valeurs, il faudra apporter comme pièces justificatives une preuve de son identité, ainsi qu’une quittance de loyer. Pour un objet de valeur dépose au Crédit Municipal, certaines pièces justificatives peuvent être demandées, comme le certificat de propriété, ou des notes d’expert. Pour ces messieurs qui auraient dans l’idée de venir déposer les bijoux de ces dames, sachez que cela n’est pas possible, afin d’éviter les spoliations au sein du couple.

Tout ce qu’il faut savoir sur le prêt sur gage


Celui qui veut obtenir de l’argent contre le dépôt d’un objet doit venir l’apporter en mains propres au Crédit Municipal le plus proche de son domicile. IL se peut qu’il y ait un peu d’attente, mais un expert de la banque finira par expertiser le bien en question, qu’il s’agisse d’un bijou ou de tout autre chose. Selon l’objet, une somme d’argent sera accordée sous forme de prêt, cette somme étant fixée sur la base d’environ la moitié de la valeur du dépôt sur le marché des enchères.

Il se peut que le prêt ne soit pas accordé. Les raisons peuvent varier, mais il se peut que les documents apportés ne soient pas suffisants pour prouver sa propriété ou que l’objet n’ait aucune valeur marchande. Il sera immédiatement restitué dans ce cas.

Dans le cas ou l’affaire est faite, un contrat de prêt vient lié le Crédit Municipal et le déposant, fixant la date jusqu’à laquelle il peut venir récupérer son objet, ainsi que le montant de l’emprunt accordé. Ne craignez rien, les objets de valeurs sont bien gardés, dans les coffres de la banque. Pour les interdits bancaires FICP qui viennent chercher un crédit avec un prêt sur gage, rien ne s’y oppose.

 

Comment faire si on ne peut pas rembourser son crédit ?


Le prêt sur gage implique ce remboursement. Toutefois, il peut arriver qu’une personne ne puisse le faire, si elle est tombée au RSA par exemple, ou si elle vient de passer dans la catégorie des chômeurs non indemnisés. En cas de difficultés, deux solutions s’offrent au client : il peut se contenter d’attendre, et de renouveler le contrat qui le lie à sa banque en ne réglant que les intérêts du premier prêt. Dans ce cas là, la durée est prorogée. Si il ne veut rien régler, et que la date pour récupérer son bien est dépassée, l’objet va être vendu aux enchères. Si une fois vendu, celui-ci rapporte plus que le prêt associé aux intérêts, le reste de l’argent est rendu à l’ancien propriétaire.

Les objets qui peuvent faire l’objet d’un prêt sur gage


Tous les objets ne peuvent pas être vendu aux enchères. Il faut qu’ils aient une certaine valeur, et qu’ils représentent une garantie pour la banque de s’y retrouver en cas de non remboursement. De la même façon, parmi tous les Crédits Municipaux de France, certains ne prennent pas en charge certaines catégories de bien, notamment en fonction de leur capacité à les expertiser. Bien se renseigner avant de se rendre au Mont de Piété, pour ne pas y aller pour rien, même si le voyage peut être dépaysant.

Pour obtenir un prêt contre un objet, on peut donc déposer :

  • Des bijoux : broches, collier en or, bagues, pierres précieuses…
  • Des œuvres d’art : tableaux, sculptures, art moderne…
  • Des vêtements : de marque et de bonne qualité
  • Des tapis
  • Des objets archéologiques : certificat de propriété obligatoire à apporter comme pièce justificative, ainsi que bien souvent l’évaluation d’un expert (même chose pour les œuvres d’art).
  • De l’argenterie : attention, les ménagères de nos grands-mères ne se vendent plus très cher aux enchères. Même chose pour la vaisselle en limoges, et autres porcelaines.

D’une façon générale, tout autre objet qui a une certaine valeur, et qui peuvent susciter l’intérêt d’acheteurs ou de collectionneurs.

Comment savoir si son objet a de la valeur ?


Pour obtenir un prêt sur gage, son objet, qu’il s’agisse d’un bijou ou de tout autre bien sera expertisé par le crédit Municipal, par les experts et commissaires priseurs qui travaillent pour la banque. Leur première démarche va être de s’assurer que l’objet n’est pas un faux, puis d’estimer sa valeur afin de savoir combien peut être prêté.

expertise pret sur gage

Lorsqu’on possède un bijou, et que l’on souhaite le mettre en gage, les indices qui permettent de connaître sa valeur sont le poinçon, pour les bijoux en métaux précieux comme l’or, l’argent ou le platine. Même chose pour la qualité et la véracité des pierres précieuses qui peuvent s’y trouver. Pour ceux qui ont des bijoux en or à déposer, il faut savoir que tous ne sont pas composés de la même qualité d’or, et qu’en fonction du nombre de carats, le bijou en or n’aura pas la même valeur.

S’il n’est pas possible de déterminer la valeur de l’objet lors du premier examen, une expertise complémentaire sera effectuée à posteriori, dans un délai le plus court possible. Il faudra accepter que l’objet soit mis en dépôt le temps que celle-ci ait lieu.

Les avantages du prêt sur gage


En définitive, lorsqu’on n’a pas accès au crédit pour de multiples raisons, professionnelles ou personnelles : revenus trop faibles, fichage Banque de France, chômage de longue durée, handicap, maladie, contrat de travail précaire… Et que l’on posséder certains objets qui ont une valeur marchande, on peut trouver un autre moyen de se faire prêter de l’argent. Le Crédit Municipal répond à une demande, mais pas seulement à celle des plus pauvres, on n’y trouve toutes les catégories sociales. Mettre son bien en gage, c’est parfois une façon de gagner du temps, notamment quand une situation de surendettement se profile à l’horizon. Cela peut être une bonne alternative à un prêt personnel à la consommation ou à un crédit revolving qui peut au final, coûter beaucoup plus cher.

Le mieux, bien sûr, est de pouvoir récupérer son objet une fois ses dettes réglées, mais on peut aussi choisir l’option de garder l’argent, selon son attachement et ses rentrées d’argent.