Comment retrouver une personne perdue de vue gratuitement ?

Pour retrouver de la famille, une amie d’enfance, un copain d’école, un ancien collègue de travail, comment faire ? Les sites internet pour rechercher une personne disparue se sont multipliés depuis le très ingénieux Copains d’Avant. Passer par un moteur de recherche est une autre solution, ou sur Facebook, à partir d’un numéro de portable, d’un nom de famille, ou d’une adresse de messagerie électronique. Il est aussi possible d’utiliser ces moyens modernes pour connaître ses origines et se plonger dans les mystères des arbres généalogiques.

Comment retrouver quelqu’un ?

Qu’il s’agisse d’un ancien prof ou d’un camarade de classe du primaire, il est envisageable de trouver l’adresse d’une personne perdue de vue sur internet, même sans son nom de famille.

Avec son prénom, à partir de son adresse mail, les nouvelles technologies permettent de faire des miracles, même en cas d’un départ à l’étranger ou si la personne est décédée. Et on a tous eu un jour ce genre de désirs, pour un flash back heureux vers ses années maternelle, collège ou lycée, avec un minimum d’informations entre les mains.

Ce que vous devez faire

Dans l’ordre : il faut commencer par réunir tous les indices que l’on a à sa disposition. Cela peut être une date de naissance, une adresse postale, ou celle d’un employeur. Ensuite, on mélange, et on met le tout sur un bon moteur de recherche, où sur un site dont c’est la spécialité.

Il se peut qu’il y ait de nombreuses réponses, suscitant dans un premier temps le découragement, raison pour laquelle il faut être le plus précis possible. Le mieux est de coupler les différentes sources d’archives, mais tout le monde n’est pas capable de le faire.

Faire le tri

Il faudra alors trier ce magma de données, en s’aidant d’une recherche par image par exemple, car si cet ancien ami est actif sur le net, il y a peut-être sa photo qui circule. On peut aussi tomber sur des infos telles que la publication d’un ban de mariage, les photos d’un voyage de noces ou un article d’un journal local.

Si cette première bouteille à la mer ne donne rien, alors il faudra poster une annonce de la même façon qu’un avis de recherche, sur les réseaux sociaux par exemple. Rappelons que Facebook ou Twitter ont permis à de nombreux amis de se retrouver, même après de longues années d’éloignement.

A ne pas négliger aussi

Pour les réfractaires du net, où si cela ne donne rien, il y a d’autres solutions, moins simples mais parfois aussi efficaces. On peut simplement le faire à l’ancienne, en appelant les renseignements téléphoniques, ou en épluchant les pages blanches.

Si vous avez un peu d’argent à dépenser et si cette recherche est vraiment importante, passez par une agence de détective privé. Vous aurez l’impression d’être dans un film, sauf que le ticket d’entrée sera un peu plus élevé que celui du cinéma…

Il ira en principe fouiller dans les archives publiques, exercice poussiéreux que vous pouvez faire vous même si vous avez du temps et de la patience. C’est gratuit mais il faut prendre rendez-vous pour avoir le droit d’aller fouiller dans des histoires pas toujours bonnes à déterrer.

Quelle solution ?

Dernière corde à votre arc : la police. Toutefois, elle n’intervient que dans l’intérêt des familles, il faut donc avoir d’autres raisons que la simple envie d’aller prendre un verre pour parler du bon vieux temps. Les forces de l’ordre ont la possibilité d’agit très vite sur toute la France, avec des outils modernes.

Dans la plupart des cas, les recherches seront suspendues au bout de 6 mois si elles ne donnent rien. Attention : si la personne retrouvée est majeur, en bonne santé, et n’est pas en danger, elle à le droit de s’opposer à ce qu’on donne ses coordonnées.

L’ami perdu de vue

En principe, vous connaissez son nom de famille, c’est déjà un premier pas. Mais les Fontaine sont plus nombreux dans l’annuaire que les Lezenes, tout le monde ne part donc pas sur un pied d’égalité.

N’oubliez pas qu’un changement de nom de famille ait pu intervenir, suite à un mariage. Un nom de jeune fille peut donc ne rien donner.

Le bon plan : passer par les amis d’amis, il y en a bien un actif sur les réseaux sociaux. Si cet ami a déménagé, ce qui est probable, ses parents sont peut-être encore sur place, et seront plus faciles à trouver.

Sauvé par Facebook

On ne compte plus les personnes qui se sont retrouvées grâce à la star des réseaux sociaux. Et question simplicité, difficile de faire mieux. La traque peut se faire par tous moyens : en cherchant par une adresse, un contact, une ville de résidence, une école fréquentée…

Une fois la recherche fructueuse, il suffit d’envoyer un message à la personne avec une demande d’amitié à la clé. Si elle répond, hop, c’est parti, à vous les souvenirs des fous rires dans la cour du lycée.

Et cela aura des réactions en chaîne, car grâce à votre présence sur le site, d’autres gens vous contacteront à leur tour, et ainsi de suite, la chaine se mettant en marche très vite, de quoi bien occuper vos week-ends.

Les sites pour retrouver ses amis d’enfance

Les années ont passé, on s’est éloigné, plus donné de nouvelles, perdu le contact. Et puis la nostalgie a repris le dessus, et l’envie de savoir ce qu’elle est devenue a pris le pas sur le reste. Besoin d’aide ? A essayer :

Un site pour rechercher une personne disparue : jeterecherche

Une personne croisée dans la rue, un regard échangé avec une inconnue dans le métro, quelques mots échangés dans un bar, une danse lascive en boîte…

Avant il n’y avait que les petites annonces pour lancer sa bouteille à la mer. Maintenant, on peut passer par un site de mise en relation.

Ils sont nombreux à proposer ce service, mais celui-ci est gratuit, et surtout on peut y effectuer sa recherche de façon anonyme, sans avoir à décliner son identité complète. Il faut quand même donner son email pour que la mise en relation puisse se faire en cas de recherche fructueuse.

Dans l’ordre de marche, il faut se créer une fiche la plus complète possible pour mettre toutes les chances de son côté, puis lancer des avis de recherche qui seront diffusés sur les moteurs du même nom.

amisperdus

Là encore, il s’agit d’un site qui est gratuit, et où il sera possible de faire un recherche parmi les membres, mais aussi par ville ou par établissement scolaire.

trombi

Site plutôt spécialisé dans les amis d’écoles, comme Copains d’avant, qui va permettre d’accéder à de nombreuses photos de classe qui ont été déposées par les membres inscrits. Une bonne façon de se replonger dans ses souvenirs et de ce dire « ohlàlà, quelle tête j’avais à l’époque… ».

Comment savoir si une personne est hospitalisée ?

Quand on cherche quelqu’un d’une façon urgente, par exemple dans la cas de la disparition d’un proche, on pense souvent qu’un accident ait pu arriver, et que celui-ci se trouve peut-être à l’hôpital, et dans l’impossibilité de donner de ses nouvelles.

Pour vous éviter de faire tous les centres de soins parisiens un par un, l’APHP a mis en place un numéro qui centralise les informations de tous ses établissements : 0140274027.

On peut l’appeler toute la semaine, entre 8h30 et 17h30, le fichier est mis à jour le matin et le soir. En cas de présence effective du malade, on vous confirmera qu’il reçoit de soins, et on vous dira où. N’importe qui peut téléphoner.

Rechercher ses parents biologiques quand on est né sous X

Rappelons d’abord la loi française : si une maman qui vient d’accoucher veut le faire sous X, elle se verra garantir l’anonymat, et l’enfant ne pourra entreprendre une action en justice pour aller contre cela. Les problèmes d’une femme enceinte sont parfois sans solutions.

Pour le papa c’est différent : il n’a pas cette possibilité de rester anonyme, et si la loi le décide, il ne pourra cacher son identité.

Attention aux détails

Pour rechercher ses parents, et trouver leur identité, il faut que leurs noms figurent sur l’acte de naissance. Pour se faire, l’enfant ayant atteint l’âge de discernement devra passer par le conseil national pour l’accès aux origines personnelles.

C’est le CNAOP qui compile les informations d’identité, puis qui s’assure que la mère biologique est d’accord pour qu’on donne ses coordonnées à l’enfant qui en a fait la démarche.

Si vous êtes dans ce cas là, vous pouvez toujours vous faire assister d’une association comme celle de la CADCO, qui est la coordination d’action pour le droit à la reconnaissance des origines.

Quels sont les enfants concernés ?

Ceux qui sont nés sous X dont les parents ont demandé de lever le secret sur leur identité, et ceux qui ont été adoptés. Si les parents n’ont pas fait de démarche en ce sens, et en particulier la mère, on lui demandera l’autorisation de dévoiler son identité (sauf dans le cas d’un parent décédé). Ce lever du secret ne changera rien à l’état civil, tant au niveau des droits que des obligations.

Les enfants peuvent en faire la demande une fois avoir dépassés 18 ans, où avoir atteint l’âge de discernement, donnée assez flou qui est à l’appréciation du tuteur et de l’autorité.

Comment faire la demande ?

La demande doit être faite par écrit au CNAOP, mais peut aussi l’être auprès du Conseil Général du lieu de naissance. Il faudra être capable de se justifier, et donc de fournir un acte de naissance.

Les coordonnées du conseil : 0140567217.

Comment connaitre l’histoire de sa famille ?

Là encore, une foule de questions peut se poser, de savoir l’origine de son nom de famille, jusqu’à la profession de ses arrières arrières grands-parents.

Mais effectuer ce genre de recherches est très long et fastidieux. Même si de nombreuses archives sont maintenant disponibles en ligne, il faudra sûrement vous déplacer aux 4 coins de la France pour avoir accès à certains documents comme les archives notariales, les archives départementales et judiciaires, celles de conscriptions et les recensements.

L’arbre généalogique

Remonter l’arbre généalogique de ses origines est un travail de longue haleine, qui s’il se relève payant et vraiment passionnant. Une façon ludique de retrouver des cousins germains et de savoir d’où on vient.

Et si on peu de sang royal coulait dans vos veines ? A vous de le découvrir et de vous transformer pour quelques temps en un Indiana Jones des temps modernes.

Retrouver quelqu’on qu’on cherche depuis longtemps est un soulagement personnel. Mais nous tenons à vous avertir : qui vous dit que cette personne voulait être retrouvée ? Posez vous cette question avant de bouleverser la roue du destin, et ne prenez pas la mouche si elle refuse de vous rencontrer. Cela fait aussi partie du jeu.