Revenu Minimum Etudiant (RME) 2014 : après Dunkerque bientôt Paris, Lyon, Lille, Rennes, Bordeaux, Poitiers ?

On a beaucoup parlé du RME l’année dernière, car permettre à des étudiants de percevoir un revenu dans le cadre de leurs études est complètement révolutionnaire. Mais le RME 2014 reste une initiative locale, et la liste des villes qui ont mis en place le revenu minimum étudiant est encore assez réduite, malheureusement pour tous ceux qui en ont besoin pour se financer. Cette aide financière est pourtant la véritable solution pour éviter la précarité tout en restant performant quant aux résultats scolaires (quel dommage que la bourse au mérite n’existe plus).

 

L’aide financière du RME


Certaines communes ont vu arriver un afflux d’étudiants, mais de là à penser que le revenu minimum étudiant en est la cause… Il n’y a qu’un pas ! Rappelons les débuts de cette aide financière pour étudiants, qui est née en 89 à Chenôve en Côte d’Or. C’est donc à chaque commune de mettre en place ce système, selon ses priorités et celles de ses administrés.

On peut donc comparer le RME à une sorte de bourse communale, puisque l’état n’entre pour l’instant en rien de son attribution. De la même façon, c’est le CCAS des communes qui se charge de gérer la distribution de la cagnotte pour étudiants. Pour ceux qui ont la chance de résider dans une ville où le RME existe, il faudra pouvoir le prouver (une attestation d’hébergement des parents peut suffire). Le mieux est encore d’y habiter depuis plus d’un an pour appuyer son dossier et d’être inscrit sur les listes électorales. C’est en plus l’occasion de pouvoir voter…

 

Qu’est-ce que le revenu minium étudiant ?


Réservé à ceux qui suivent des études supérieures, dans certaines communes, cette bourse est attribuée au moins de 27ans. Mais c’est à chaque ville d’en fixer les modalités, et le RME peut être donné pour 2 ans comme pour 4 ans.

Les conditions de ressources restent quand même le critère de base de la sélection, et sont admissibles ceux qui ont déjà postulés à une bourse d’études. Mais la base de calcul diffère selon les villes, mais grosso modo, on peut dire sans trop se tromper qu’il faut avoir des ressources équivalentes à moins de 500 euros par mois.

 

Les villes qui accordent le RME

C’est la question qui est sur les lèvres de tous les étudiants : où postuler (et venir habiter ?) pour faire une demande de revenu minimum ? Il s’agit souvent de petites communes ou de villes moyennes, qui ont comme priorité de lutter contre la précarité des étudiants.

Concernant les villes qui n’accordent pas encore le RME, et en particulier les grandes agglomérations, il y a actuellement des projets de bourse qui sont à l’étude, mais comme toujours quand il s’agit d’argent il faut du temps. On peut comprendre que ce dispositif soit difficile à mettre en place dans les grandes villes, en particulier à cause du budget que cela suppose.  Alors, Paris, Lille, Lyon et Marseille vont-elles s’y mettre ?

La liste des villes (même s’il peut y avoir certains oublies, cette liste ayant tendant à s’allonger).

  • Champagne au Mont d’Or
  • Chenôve
  • Dunkerque
  • Genay
  • Nogent-sur-Seine
  • Plougastel-Dalouas
  • Semur-en-Auxois
  • Saint-André-les-Vergers

A combien se monte le RME ?

On le répète : tout dépend de la commune. Toutefois, on peut au moins se mouiller, en donnant une fourchette de prix, assez large au demeurant : entre 250 euros par an, ou par mois, ce qui peut emmener jusqu’à 3000 euros sur un an.

Comment faire si je ne touche pas le RME ?


aide étudiant

Pour les étudiants qui ne sont pas éligibles, il y a d’autres aides pour ceux qui rencontrent des difficultés. C’est auprès du CROUS de sa fac qu’on peut trouver les meilleurs bons plans logements et financiers.

Une aide alimentaire : délivrance de tickets pour le resto U pour ceux qui sont en grande précarité.

La possibilité de se loger en urgence : des logements existent pour les étudiants qui sont dans une situation d’urgence. Pour en bénéficier, se rapprocher d’une assistante sociale de son CROUS. La solution trouvée sera peut-être provisoire, mais elle évitera de devoir dormir dans la rue. Le dépannage proposé est parfois payant, mais dépasse rarement les 15 euros la nuit.

Une aide financière : quand on se brouille avec ses parents et que ceux-ci coupent les vivres du jour au lendemain, comment faire face à ses factures et à son loyer, quand on étudie ? Il existe au CROUS un fond financier d’aide d’urgence, qui peut prendre la forme d’une subvention non remboursable, ou bien d’un prêt d’honneur à taux zéro. Il est aussi possible de faire une demande d’aide annuelle.

Bourses sur critère sociaux : qui sont concernés ?


C’est une combinaison entre les bons résultats scolaires, et les ressources effectives des étudiants, quand ils ne peuvent pas compter sur l’aide financière de leurs parents. Il y a des échelons, les étudiants les plus défavorisés pouvant prétendre à celui qui attribue 5000 euros par an, les « moins chanceux » ne touchant que 1640 euros. Bon à savoir : l’échelon minimal ne permet pas d’obtenir de l’argent, mais d’être exonéré des frais d’inscription ainsi que de ceux de la sécurité sociale étudiante.

Pour ceux qui pensent avoir le droit à la bourse, ne pas oublier de la demander avant de rentrer à la fac, les dates d’inscriptions étant comprises entre le 15 janvier et le 30 avril de l’année précédente, afin de commencer à toucher ses versements à la rentrée universitaire.

Le fonds national d’urgence aux étudiants

Il s’agit d’une aide ponctuelle pour les moins de 35 ans qui ne touchent pas la bourse sur critères sociaux, mais qui ont quand même des difficultés financières (la perte d’un job d’appoint peut en être la cause). Elle ne peut pas dépasser 1640 euros par an, et il n’est possible de toucher que 200 euros de suite si la situation l’exige (une facture EDF à payer pour ne pas être coupé par exemple).

Etudiant et besoin d’argent ? Toutes nos pistes pour les crédits et aides financières pour étudiants :

Aide à l’acquisition de matériel informatique pour les étudiants
Avoir une aide financière rapidement
Tarif social internet
Crédit sans justificatif