Abus Bancaire: 5 Associations Pour Se Défendre!

On a tous besoin d’une banque. Mais cela ne veut pas dire qu’il faille courber l’échine quand on est victime d’un problème avec elle, comme les frais abusifs par exemple. Les abus des banques existent. Pour se défendre, le mieux reste de passer par une association des usagers des banques qui vous indiquera la marche à suivre et vous aidera pour rédiger votre courrier de réclamation. En voici 5 :

  1. La fédération nationale des associations contre les abus bancaires (FNACAB).
  2. L’association contre les abus des banques européennes (ACABE).
  3. L’association française des usagers des banques (AFUB).
  4. L’association nationale de défense des consommateurs et usagers (CLCV).
  5. France conso banque.

1. La FNACAB

Soyons francs. La défense des consommateurs des banques n’est pas bien organisée, et on ne sait pas toujours vers qui se tourner quand les problèmes surviennent, qu’ils soient relatifs aux agios, à un crédit, à un fichage Banque de France (interdit bancaire) et même à une arnaque.

Retrouvez aussi, dans cet autre article, la façon de vous défendre contre tous les frais abusifs.

Se défendre contre sa banque

Cette association ne répond qu’aux problèmes bancaires de ses adhérents. Il faut donc que vous soyez membre pour que votre demande soit prise en considération.

La FNACAB se fait fort d’avoir souvent par le passé réussi à obtenir pour ses adhérents des dommages et intérêts et des annulations de dettes avec un objectif : ne laisser personne seul face à son banquier.

Pourquoi il est important de faire partie d’une organisation ?

Contacter une association contre les abus bancaires, c’est avoir plus d’armes légales pour réagir quand son compte de dépôt rencontre des incidents de fonctionnement et que la banque fait la sourde oreille à vos doléances.

Il n’est pas nécessaire d’être un juriste pour comprendre ses droits en la matière, et il est toujours possible de trouver des réponses à des incidents de fonctionnement.

Ainsi, les usagers ne savent pas toujours que certains dispositifs sont mis en place pour les protéger, comme la Commission de surendettement en cas de dettes impossibles à rembourser.

Qui peut faire partie de la FNACAB ?

  • Une association.
  • Une entreprise.
  • Un syndicat.
  • Un club.
  • Un particulier.
  • Les professions libérales.
  • Un commerçant.

Comment contacter l’association ?

Par courrier : 2203 chemin de Saint-Claude, Le chorus, 06600 Antibes.

Par mail : contact@fnacab.org

Sur la permanence téléphonique : 04 97 21 94 48

2. L’ACABE

L’association, grâce au travail de ses bénévoles, informe les usagers sur :

  • Les crédits immobiliers.
  • Les prêts à la consommation.
  • La gestion des comptes bancaires.
  • Les recours.

L’ACABE vous conseille et vous soutient dans vos démarches.

Quels sont les abus bancaires que chacun peut rencontrer un jour ?

Ils sont de plusieurs ordres et peuvent concerner :

Les prêts bancaires

Il peut s’agir d’une rupture abusive du crédit par la banque ou d’une erreur sur les taux effectifs globaux (TEG) des crédits immobiliers.

Le fichage abusif

L’inscription aux fichiers FICP (Fichier des incidents de remboursement des crédits aux particuliers) et FCC (Fichier Central des Chèques) de la Banque de France, avec un fichage considéré par le client comme abusif.

L’épargne

Avec des dates de valeur obscures et des contrats qui ne sont pas respectés.


Comment contacter l’association ?

Par mail : contact@acabe.fr

3. L’AFUB

Cette association s’est donnée pour mission de ne pas laisser les usagers dans l’ignorance.

Ce qui pêche parfois chez les clients des banques, qui ne comprennent pas toujours le montant de leurs agios ou les frais pour dépassement de découvert autorisé, c’est l’information.

Ainsi, elle les informe :

  • Des décisions de justice (la jurisprudence).
  • Des façons de faire face à ses difficultés de remboursement de crédit.
  • Des droits des interdits bancaires.
  • De comment faire valoir ses droits.
  • Des modèles de lettres quand on a un problème avec sa banque.
  • De la liste des médiateurs (lisez aussi cet article sur comment et où contacter un médiateur).
  • De l’évolution des taux d’intérêts.

Résoudre les problèmes avec sa banque

Ce sont souvent ces petits détails qui créent l’incompréhension. Il en va de même avec le fonctionnement des cartes à débit différé et la rémunération des comptes épargnes.

L’exemple de la fermeture d’un compte bancaire

Avec tout ce que cela comporte de frais de fermeture et de difficultés pour arriver à changer de banque, cela peut se révéler plus simple que prévu quand on se fait aider par l’AFUB.

Ainsi, il faut en effet veiller à ne pas être à découvert, sinon la banque peut refuser la fermeture.

Comment contacter l’AFUB ?

Par courrier : 5, place Auguste Métivier 75020 Paris.

Par téléphone : 01 43 66 33 37

4. La CLCV

L’association joue le médiateur concernant vos rapports avec votre banque et vous accompagne dans le réglement de vos litiges.

La CLCV par exemple défend les usagers des banques et met à leur disposition un expert des questions juridiques et fiscales, afin qu’ils puissent se défendre le cas échéant.

Les procédures bancaires ne sont pas toujours faciles à déchiffrer. Il n’y a donc rien de tel qu’avoir à faire à quelqu’un qui les explique avec des mots simples pour les comprendre.

L’importance d’intervenir avant le conflit

Si on agit en amont, avant de se faire taxer, c’est mieux car il n’y a pas d’argent à récupérer, la banque étant toujours frileuse à rendre ce qu’elle a pris.

Comment contacter la CLCV ?

Il y a des permanences dans de nombreuses régions. Voici par exemple les coordonnées de l’union départementale de Gironde :

Par courrier : 2 Terrasse du 8 Mai 1945, 33000 Bordeaux.

Par téléphone : 05 56 90 74 74.

Par mail: gironde@clcv.org

5. France Conso Banque

Si vous avez un litige avec votre banque, l’association va vous apporter son aide pour vous permettre de le régler avec plus de facilités.

Notons que cette association est partenaire de CRESUS, qui lutte contre le surendettement avec  beaucoup d’efficacité.

Comment contacter le Secrétariat  de France Conso Banque ?

Par courrier : 20 rue Rodier, 75009 Paris

Tous les cas de figure qui peuvent générer des abus bancaires

Nous avons listé ici les situations que peuvent rencontrer au quotidien des clients. Ce sont autant de réponses que peuvent apporter les associations qui luttent contre les abus des banques.

Le surendettement

  • Faut-il rendre sa carte bleue et son chéquier ?
  • Est-il possible de contester les mesures prises par la commission de surendettement ?
  • Où s’adresser en cas de difficulté à rembourser ses crédits ?
  • Mes dettes vont-elles être effacées ?

Le fonctionnement du compte bancaire

  • La caution bancaire est-elle obligatoire et quelle est sa durée ?
  • Les modalités pour changer de banque.
  • Quels sont mes recours si je ne suis pas d’accord avec les frais ?
  • L’ouverture d’un compte : combien ça coûte ?

Les emprunts

  • En savoir plus sur le prêt hypothécaire.
  • Comment renégocier un prêt bancaire ?
  • Comment peut-on déduire les intérêts d’un crédit de ses impôts ?
  • Comment assurer son prêt ?
  • Est-il possible de changer d’assurance pendant un crédit ?

Les moyens de paiement

  • Est-il possible de refuser un chèque ?
  • Être interdit de chéquier.
  • Les limites de la carte bleue.

Vos soucis bancaires nécessitent de trouver de l’argent rapidement ? Lire nos articles sur :

Que faire en dernier recours ?

Et pourquoi ne pas contacter son député ? Il est là pour résoudre les problèmes de ses administrés, et les mauvaises relations avec votre banque peuvent en faire partie.

En définitive, le mieux est encore de prévenir les conflits avant qu’ils n’arrivent, afin de ne pas être en litige avec votre banque. N’hésitez pas à vous informer, c’est la clé d’une bonne relation avec votre banquier.