Payer Ses Amendes Moins Cher en Ligne: Amendes.Gouv.fr

Payer Ses Amendes Moins Cher en Ligne: Amendes.Gouv.fr
5 (100%) 4 votes

L’astuce pour réduire le tarif des PV et contraventions…

On est pressé, on appuie sur le champignon, on croise un radar automatique, un joli flash, et hop, un PV (procès verbal) pour excès de vitesse. Et lorsqu’on parle d’infractions routières, les contraventions peuvent très vite représenter une belle somme. Si vous ne la contestez pas, il va falloir la payer. Pour économiser un peu sur l’addition finale, il n’y a qu’une seule solution : le paiement de ses amendes sur internet. Payer son PV en ligne, c’est en effet la seule façon d’aller assez vite pour bénéficier des minorations. Vous ne le saviez pas ? Explications.

Le télépaiement des amendes

Quand on reçoit le petit papillon dans sa boîte aux lettres, il y a plusieurs façons de payer sa dette, on peut :

  • Envoyer un chèque.
  • Payer par TIP (titre interbancaire de paiement) avec un timbre fiscal acheté chez votre buraliste.
  • Aller faire la queue au Trésor Public.
  • Utiliser le service en ligne.

Régler une amende par internet est simple et rapide

Encore faut-il maîtriser l’outil, mais difficile de trouver une personne non connectée de nos jours. Pour agir ainsi, il n’y a qu’une seule adresse Internet : le site officiel du gouvernement pour payer ses amendes en ligne.

amendes.gouv.fr

Que signifie .gouv ? C’est un site sécurisé qui appartient au gouvernement, et qui permet de payer une contravention par carte bancaire.

Dès qu’un radar vous a flashé et que cela vous a été notifié, ou que vous avez été pris par la patrouille pour une infraction routière, vous pouvez vous y rendre pour solder votre dossier.

Attention : il faut que sur votre PV, il y ait un numéro de télépaiement pour que l’opération soit possible.

Les contraventions pour n’avoir pas mis assez de pièces dans le parcmètre ne peuvent pas toutes bénéficier de ce service, la somme n’étant pas toujours (et heureusement pour vous) assez importante.

Payer moins cher

Nous y voilà. Mais pour avoir cette « chance », il faudra tenter la faire « sauter » la contravention ou de négocier avec l’administration à l’aide d’une jolie lettre bien tournée pour payer en plusieurs foi sa contravention. Car dans cette histoire, c’est votre faculté de réaction qui va être mise à l’épreuve.

Ceux qui rechignent à faire leur chèque dans les délais le savent : ce sont des majorations assurées. Mais le contraire est aussi possible.

Dans le sens inverse, si vous avez malmené le Code de la route, et que vous avez récolté une amende allant des catégories 2 à 4, rendez-vous sur le site gouvernemental. En revanche, votre amende ne doit pas dépasser les 1 500 €.

Si vous le faite dans les 3 jours suivant la réception du papillon (donnée en mains propres par un fonctionnaire de police ou envoyée dans les 2 semaines par courrier), vous aurez une réduction.

En revanche, cette minoration ne fonctionnera pas pour les simples contraventions de stationnement.


Quelle réduction ?

Le prix de la douloureuse évolue avec le temps, mais à l’heure où nous écrivons ces lignes, la réduction sera de 13 € pour une catégorie 2, de 24 € pour une catégorie 3 et de 45 € pour une catégorie 4.

Et encore, ce sont ici les prix sans les majorations, qui sont bien plus importantes.

Dans tous les cas, si vous voulez vraiment économiser de l’argent : ne grillez pas de feux, ne roulez pas au-delà de la limitation, bref comportez-vous comme un automobiliste responsable.

La procédure

Allumez votre ordinateur, préparez votre carte bancaire, votre contravention avec le numéro de télépaiement, et rendez-vous sur le site www.amendes.gouv.fr.

Comme pour un achat en ligne classique, il faudra entrer vos numéros de carte bleue et la date d’échéance. Une fois l’amende payée, vous aurez la possibilité d’imprimer un justificatif faisant office de preuve. Gardez-le dans le cas où vous recevez une relance injustifiée.

Vous avez aussi la possibilité de la consigner, ce qui signifie que vous la contestez.

À lire aussi : se faire prêter une voiture.

Cette petite astuce permet de réduire le coût de vos PV. Pour les réfractaires à l’informatique, la même démarche est possible par téléphone, au 08 11 10 10 10.