Avis Association CRÉSUS: Aide Aux Surendettés

Simuler votre rachat de crédit en 5 minutes ▶

La Fédération CRÉSUS est une association qui lutte contre le surendettement des particuliers et aide les personnes surendettées. Voici qui elle est et quelles actions elle mène au quotidien.

Fiche d’identité CRÉSUS

Année de création2004
Nombre d'associations30
Nombre de points d'accueil226
Nombre de bénévoles480
Siège social25, rue de Lausanne,
BP8 67064 Strasbourg
Emailcontact@federationcresus.fr
Téléphone03 90 22 11 34


Aide au dossier de surendettement

La Fédération est constituée essentiellement de bénévoles (environ 530 sur tout le territoire) hautement qualifiés. En effet, ils sont soit cadres dans la finance et l’assurance, soit cadres à la retraite de la Banque de France. Ou encore, entrepreneurs retraités, avocats, magistrats ou enseignants.

Leurs savoir-faire et connaissances permettent d’accueillir, écouter, donner des informations et accompagner les personnes en difficultés financières.

Ils vont expliquer la procédure de surendettement, aider à monter le dossier et détailler aussi bien les solutions possibles que les décisions rendues. Ils s’assurent en permanence que le bénéficiaire comprend et suit la procédure.

Une fois la décision rendue par la commission de surendettement, ils seront là pour aider et accompagner le plan indiqué par celle-ci.

Les 134 points d’accueil de la Fédération sont présents dans des lieux de proximité. Ce peuvent être les mairies, des locaux d’associations, les Maisons de Justice et du Droit…

Les avis des personnes surendettées 

Les témoignages laissés sur l’action de l’association par les personnes en difficultés financières concordent : les informations et les conseils donnés par CRÉSUS ont permis à beaucoup de se sortir de leurs difficultés et de retrouver, autant que possible, une vie normale.


Le surendettement : qu’est-ce que ça veut dire ?

Il s’agit d’une situation financière critique, face à laquelle se trouve un individu qui ne peut plus payer ses dettes (de banque, liées aux dépenses quotidiennes…). Ou, qui est sur le point de ne plus le pouvoir.

Face à une telle situation, il faut trouver une solution, par le biais de la médiation. Afin de reporter ou rééchelonner les remboursements des dettes, ou en obtenir une remise. Cela peut aussi se matérialiser par la réduction ou la suppression d’un taux d’intérêt.

Si la situation financière est critique, on peut obtenir une annulation de la totalité de ses dettes, à travers une procédure de rétablissement personnel. Mais seulement après que le patrimoine de la personne ait été saisi.

Cela peut sembler être la solution à un problème inextricable. Mais il faut néanmoins savoir qu’avoir recours à une procédure de surendettement a des conséquences importantes. Entre autres, l’impossibilité de contracter un prêt pendant 3 ans, ou de se servir de cartes de crédit. Cela signifie aussi l’inscription au fichier de la Banque de France et du FICP — Fichier des incidents de remboursement des crédits aux particuliers —.

Cette procédure est examinée par la commission de surendettement des particuliers de la branche locale (département de résidence) de la Banque de France.

Tout cela peut sembler bien compliqué étant donné la situation déjà stressante. Aussi, une Fédération comme Crésus offre une aide et un support non négligeables.




Micro crédit social avec Crésus

Parmi les actions menées pour faire face au surendettement, il en est une essentielle à divers titres : l’octroi de microcrédits. Car, être en surendettement, cela signifie ne plus avoir accès à un crédit auprès d’une banque classique. Cela peut avoir parfois des conséquences néfastes, sur la possibilité d’un retour à une vie financièrement plus saine.

Qu’est-ce qu’un microcrédit ?

Un microcrédit est un crédit compris entre 300 € et 3000 €, à taux d’intérêt fixe. Il est remboursable entre 6 mois et 4 ans. Cela peut aller jusqu’à 5 ans. Il peut faire l’objet d’un remboursement anticipé.

Un rapport de l’Observatoire de la microfinance souligne les bénéfices de cet outil pour les personnes aux revenus faibles ayant un projet personnel. Cela favorise leur développement économique et social. Ils peuvent en effet bénéficier d’un outil financier lorsque le système bancaire ne leur est pas accessible.

Le bénéficiaire d’un tel financement doit être accompagné.



Action de financement d’un micro projet

La Fédération CRÉSUS octroie des microcrédits personnels à des personnes qui n’ont pas la possibilité d’obtenir un crédit par le biais d’une banque traditionnelle. Le financement doit favoriser un projet d’insertion sociale ou professionnelle, comme :

➡️ Trouver une solution pour se déplacer (passer le permis de conduire, acheter un véhicule à deux ou quatre roues).

➡️ Obtenir un logement en pouvant payer les frais d’agence et le dépôt de garantie. Ou acheter le minimum nécessaire pour s’installer (électroménager et mobilier de première nécessité uniquement).

➡️ Se former.

➡️ Payer des frais de santé comme lunettes, appareils d’audition ou soins dentaires.

Allant de 300 € jusqu’à 5 000 €, le taux d’intérêt est de 4 %. Le microcrédit peut se rembourser sur une période allant de 6 mois à 4 ans.

Les associations constituant la Fédération CRÉSUS s’assurent que le bénéficiaire dispose d’un montant suffisant pour vivre et rembourser le microcrédit.

Une fois encore, un bénévole de la Fédération va accompagner le futur emprunteur. Il analysera avec lui le contexte budgétaire l’assistera dans le montage de la demande de microcrédit. Il sera là aussi si des difficultés sont rencontrées durant le remboursement du crédit.




Prévention, ou comment éviter le surendettement

Un dossier de surendettement est déposé en France toutes les 3 minutes auprès de la commission de surendettement. Il était peut-être temps de penser à la prévention, pour pallier cette situation désastreuse.

Selon la Direction générale du Trésor du Ministère de l’Economie, des Finances et de la Relance, la meilleure prévention en la matière repose sur :

➡️ Des dispositifs de protection des consommateurs.

➡️ Des campagnes de sensibilisation financière des personnes vulnérables.

➡️ Leur accompagnement.

Parmi les objectifs de la politique nationale de stratégie d’éducation financière figure l’explication des bases d’un budget. Ainsi que de certains aspects financiers et économiques, rencontrés dans la vie courante. Il peut s’agir du jargon bancaire, ou du B.A.-BA du fonctionnement de l’économie par exemple. Cela s’inscrit dans le cadre de la prévention au surendettement.

Dans ce cadre, est aussi prévue la création de Points Conseil Budget — PCB —. Ceux-ci vont identifier et labelliser des structures ou associations, offrant des services gratuits au public sur la gestion de leur budget. Ou de les accompagner en cas de difficultés.



Action de prévention

À force d’expérience, la Fédération CRÉSUS a compris que la prévention était la clé pour essayer au plus tôt d’éviter le surendettement.

Son offre d’accompagnement en matière d’analyse et de gestion de budget, adaptée à chaque cas, fait partie de son action de prévention. Le but est qu’au final, le bénéficiaire des services de la Fédération puisse se réapproprier durablement son budget.

La Fédération peut se prévaloir de nombreux Points Conseils Budget au travers de son réseau.



Action de formation

Forte de ses années d’expérience de terrain, CRÉSUS a été reconnue organisme de formation, avec un numéro d’agrément.

Le terme de Fédération prend alors tout son sens. Car, au-delà des associations qui constituent son réseau, elle offre la possibilité de se former à un très large éventail de personnes. Des professionnels (comme ceux du monde bancaire, par exemple). Des acteurs du monde associatif, agissant dans le domaine social. Et bien sûr, les intervenants du réseau. Cela leur permet d’acquérir tous les outils nécessaires pour accompagner et aider les personnes en difficulté financière. Qu’il s’agisse de ménages ou de petits entrepreneurs.

En mettant en permanence à jour connaissances et expériences professionnelles, la Fédération permet de suivre les évolutions sociales, juridiques et économiques du surendettement.

La Fédération et ses bénévoles qualifiés sont une main tendue à ne pas négliger, alors que l’avenir peut ne pas se montrer radieux.


En savoir plus sur la Fédération CRÉSUS

La situation financière de certains ne s’est pas arrangée et le recours à l’assistance contre le surendettement continue. Trouver de l’aide et une écoute est parfois compliqué, mais c’est ce que la Fédération CRÉSUS propose.

Les débuts

En 1992, l’association d’aide aux personnes en difficulté financière SOS Surendettement a mis en place en Alsace un accompagnement expérimental de personnes surendettées. Cela, afin de les aider à analyser leur budget. Il devait durer deux ans. L’association a finalement continué son activité au-delà des 2 ans, avec l’accompagnement budgétaire et la prise en charge de personnes en difficulté. Cela, dans le but de les aider à monter leur dossier de surendettement.

En 1998, nombreuses sont les associations qui sont impliquées dans la thématique de l’accompagnement de personnes en situation financière difficile. Elles contactent SOS Surendettement Alsace, afin de pouvoir échanger sur les sujets tournant autour du surendettement. L’idée de fédérer ces associations germe.

La Fédération CRÉSUS est fondée en 2004, avec un double but : accompagner quiconque rencontre des problèmes financiers et prévenir les situations de surendettement. Elle ne fait aucune différenciation sociale ou professionnelle. Elle a été depuis reconnue d’utilité publique.

Aujourd’hui

À l’heure actuelle, la Fédération CRÉSUS regroupe une trentaine d’associations indépendantes, toutes impliquées dans la lutte contre le surendettement. Elles encadrent les personnes financièrement vulnérables, en essayant de leur éviter la marginalisation financière, quels que soient le niveau de revenu ou l’appartenance sociale.

La Fédération a aussi pour but de partager ses expériences. Soit entre les diverses associations la constituant, soit au travers des formations pour ses bénévoles, salariés, ou autres acteurs du monde associatif ou professionnel.

La Fédération est présente sur plusieurs axes essentiels dans son domaine. Riche de l’expérience de son réseau d’associations et de ses années d’actions, elle agit au niveau de l’aide et l’accompagnement, la prévention et l’assistance. Cela, grâce au microcrédit et aux formations.