Micro crédit social des Restos du Cœur pour les personnes à faibles revenus (RSA, chômeurs, handicapés, fichés Banque de France)

Micro crédit social des Restos du Cœur pour les personnes à faibles revenus (RSA, chômeurs, handicapés, fichés Banque de France)
5 (100%) 2 votes

Parmi les associations qui aident les personnes à petits revenus, on compte depuis plusieurs années déjà Les Restos du Cœur. En effet, l’organisme ne se contente pas de fournir des repas. Et ce que l’on sait moins, c’est qu’il est possible d’y monter un dossier de microcrédit pour les personnes à faibles revenus. En effet, un crédit pour une personne au RSA est difficile à obtenir sans ce coup de pouce. Mais comment obtenir un prêt des Restos du Cœur ?

L’aide financière des Restos du Coeur

Le microcrédit social n’est pas une chimère, il existe bel et bien. Comment avoir un crédit quand on est au RSA ? Besoin d’un microcrédit pour acheter une voiture ? Besoin d’argent rapidement tout en étant fiché à la Banque de France (microcrédit pour personnes fichées) ? Les Restos du Cœur peuvent vous aider.


Crédit social : rappel du principe

Concrètement, il s’agit d’une somme d’argent, entre 300 € et 3 000 €, qui est mise à disposition sous forme de prêt pour les petits revenus qui en ont besoin ou qui ont un projet (professionnel par exemple) à réaliser.

Contrairement à un crédit classique, il n’est pas nécessaire d’apporter des garanties pour pouvoir emprunter. Quant au taux d’intérêt, il n’est pas très élevé, ce qui permet de ne pas trop alourdir le crédit à rembourser.

Le microcrédit est destiné à ceux qui touchent le RSA, l’allocation handicapé (AAH), ou une petite retraite. Bref à tous ceux qui perçoivent très peu de revenus mensuels et à qui les banques refusent de prêter de l’argent, même s’il s’agit d’un crédit voiture.

Un microcrédit, pour quoi faire ?

Bon, il ne faut pas compter sur ce petit prêt pour payer les factures en retard ou pour aller faire les courses. Cette aide financière remboursable n’est apportée que dans le cadre d’un projet, pour financer des biens durables. Le but est de vous permettre de vous réinsérer dans la société.

Avec cet argent, vous pouvez par exemple :

  • vous payer une formation professionnalisante.
  • Acheter une voiture d’occasion.
  • Régler les premiers loyers de votre appartement.
  • Payer les dépenses imprévues comme celles qui touchent à votre santé (les opérations esthétiques non nécessaires n’entrent pas dans le cadre du microcrédit).

Mais pour la plupart des gens, le microcrédit sert à retrouver un emploi. Cela peut coûter de l’argent, selon qu’on ait besoin d’argent pour s’habiller, ou d’aide pour passer son permis de conduire.


Comment se faire aider par les Restos du Cœur

Ce ne sont pas Les Restos du Coeur qui vont vous prêter l’argent directement.

Le rôle de l’association consiste à accueillir le demandeur et à l’aider à monter son  dossier de demande de financement, avant de le présenter aux banques partenaires du projet. Car comme pour un prêt normal, c’est la banque qui finance. Il faut donc que celle-ci donne son accord.

Mais c’est beaucoup plus facile pour un microcrédit, puisque l’État intervient en apportant sa garantie pour la moitié de la somme prêtée.

Quelles sont les banques partenaires ?

Il arrive que de nouvelles banques apparaissent d’une année sur l’autre, en fonction des accords signés, mais les banques partenaires dites « historiques » sont avant tout la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC), La Banque Postale et la Caisse d’Épargne.

L’exclusion du système bancaire n’est donc plus une fatalité, puisqu’il est possible de faire un emprunt quand on n’a pas de fiches de paye.

Pour résumer

Il ne suffit pas de vous rendre à l’association pour vous faire prêter de l’argent en liquide. Aux Restos du Coeur, c’est avant tout un être humain bénévole qui va vous apporter son soutien et sa connaissance des réseaux de financement pour vous aider à monter votre dossier de demande.

Le fait d’être fiché à la Banque de France n’est pas un frein automatique au microcrédit. Ainsi, une personne au RSA et fichée FICP aura la possibilité de se faire accorder un petit emprunt. Tout dépendra de son projet et de ses capacités de remboursement.

Toutefois, si vous êtes inscrit sur le FCC (Fichier Central des Chèques) ou si vous êtes surendetté, la banque refusera de vous prêter.


Comment demander un microcrédit social

Le plus difficile pour une personne qui est dans la précarité, c’est de franchir le pas de la main tendue. On a sa fierté, et c’est normal d’attendre avant de demander de l’aide.

Mais se réinsérer passe aussi par là, et les bénévoles des Restos du Coeur sont là pour intervenir dans les cas difficiles. Dans tous les centres des Restos du Coeur, il y a une personne spécifiquement affectée au microcrédit social. Le mieux est de lui demander un entretien rapidement, afin de commencer vos démarches.

Les chances d’obtenir un microcrédit social

obtenir un micro crédit

Même avec un coup de main des Restos du Cœur, toutes les demandes ne vont pas aboutir, d’autant qu’il y a une enveloppe fixe allouée chaque année.

Les principaux critères d’attribution vont d’abord concerner :

  • Les revenus : pour être aidé par les Restos, il faut que vous entriez dans la catégorie des personnes à faibles revenus.
  • Le projet : il doit contribuer à votre réinsertion professionnelle et personnelle, et apporter un changement direct dans votre vie.
  • La situation personnelle : que vous ayez ou non un emploi, le microcrédit doit vous permettre d’améliorer votre vie.
  • La capacité de remboursement : même si l’aide s’adresse aux petits revenus, il faut tout de même avoir des rentrées d’argent, même minimes, pour pouvoir rembourser.
  • Le fichage Banque de France : le mieux est bien sûr de n’apparaître sur aucuns des fichiers de la Banque de France. Toutefois, le fichier FICP qui concerne les remboursements de crédit n’est pas « éliminatoire ».

Fonctionnement 

Il va y avoir 2 processus de sélection :

  1. Les Restos du Cœur vont d’abord soumettre les demandes de crédit et les projets à des comités internes, qui vont décider de l’opportunité de présenter les projets aux banques partenaires.
  2. Ensuite, ce sont les organismes bancaires qui vont donner ou non leur aval au financement.

Rappelons qu’un microcrédit social doit se rembourser, mais il est possible de rembourser mensuellement de très petites sommes. L’important et de ne pas manquer une seule mensualité, et d’honorer son plan de remboursement dans les délais. Si vous êtes au RSA, pas de panique, la somme à rembourser mensuellement sera minime, et en rapport avec l’argent emprunté.

À lire aussi, nos autres dossiers d’aides, en particulier :

Notre avis sur le microcrédit des Restos du Cœur

Quand on a besoin d’argent, toute aide est bonne à prendre. La grande force des Restos du Coeur est d’être implantés sur tout le territoire et donc de pouvoir toucher un maximum de personnes, pour les repas mais aussi pour les petits crédits sociaux. Quand on touche peu d’argent chaque mois, il est bon de savoir qu’il est aussi possible de faire un crédit. Même si la somme ne vous permet pas d’acheter une voiture neuve, elle peut quand même vous enlever une sacrée épine du pied.