Partir En Vacances Avec La CAF (ÉTÉ 2019)

Partir En Vacances Avec La CAF (ÉTÉ 2019)
5 (100%) 4 votes

Les grandes vacances 2019 approchent, et chaque année, c’est la même chose : il faut trouver le budget pour amener votre famille prendre du bon temps. Heureusement, il est encore possible de profiter de quelques bons plans pour des vacances d’été pas chères. D’abord (et surtout) avec l’aide de la CAF. Je vous dis tout sur les différentes formules.


1. Les chèques-vacances 2019 de la CAF

Si vous faites partie des familles modestes, alors il se peut que vous y ayez droit. Cet avantage n’est plus réservé qu’aux seuls salariés du privé, puisque la CAF propose maintenant le même dispositif à certains de ses allocataires.

Le principe est donc similaire : une prise en charge jusqu’à 85 € du montant du chèque-vacances, le reste étant à votre charge et déduit de vos allocations.

Les conditions

Elles sont à peu près les mêmes dans tous les départements, seul le quotient familial minimum demandé peut changer :

  • Être allocataire.
  • Avoir au moins un enfant à charge.
  • Ne pas dépasser 750 € de quotient familial.

À lire aussi, pour trouver un budget complémentaire si vous n’avez pas l’argent nécessaire pour partir : comment payer ses vacances à crédit ?

À quel montant pouvez-vous prétendre ?

Chaque CAF propose des montants différents. Toutefois, ils varieront toujours en fonction de vos revenus et de la composition de votre famille.


Les démarches

Ces chèques sont pratiques pour réserver votre séjour à l’avance ou pour payer les frais sur place. Mais même si vous êtes pressé, vous devez attendre que votre CAF vous envoie le bon de commande (qui précisera le nombre et le montant).

C’est elle qui fera directement la démarche vers vous, et non l’inverse. En revanche, rien ne vous empêche de la contacter pour obtenir des informations supplémentaires.

2. L’aide aux vacances pour les enfants

La vie fait que les parents ne peuvent pas toujours prendre des vacances avec leurs enfants. Dans ces cas-là, il est toujours possible de les faire partir en colonie de vacances ou dans des structures d’accueils équivalentes.

Pour les enfants qui partent sans leurs parents, une partie du coût du séjour en colonie de vacances peut être prise en charge par l’Aide aux vacances pour les enfants (AVE).

Votre quotient familial peut vous donner droit à des aides. Sachez l’utiliser pour les demander. Dans cet autre dossier, je vous explique comment est calculé le quotient familial.

Comment ça marche ?

D’abord, sachez qu’elles ne sont pas les mêmes dans tous les départements. C’est dommage, mais les CAF sont organisées comme cela. Reste que le quotient familial est l’élément sur lequel elles se basent toutes pour quantifier leur aide.

Un plafond est fixé, et vous devez être en-dessous. Pour les aides aux vacances, c’est le quotient familial d’octobre qui st pris en compte. Si vous le dépassez, vous n’avez le droit à rien.


Le montant à payer

Il restera toujours une partie du séjour à votre charge, plus ou moins importante selon votre situation. Vous devrez la régler directement à l’organisme, qui vous indiquera le montant une fois que la part de la CAF aura été déduite.

L’aide se situe entre 30 et 60 % du prix total du séjour de l’enfant. Le reste est à votre charge.

Si vous avez 3 enfants ou plus, retrouvez également dans cet autre article toutes les aides pour les familles nombreuses.

Pouvez-vous en bénéficier ?

Si vous avez des doutes sur le montant du quotient familial, attendez fin mars. C’est lors du premier trimestre que la CAF envoie aux bénéficiaires un courrier y figure le montant de l’aide. Gardez précieusement ce document. L’organisme vous le demandera.

Si vous ne le recevez pas, c’est qu’en principe, vous n’êtes pas éligible. Si vous pensez qu’il y a une erreur ou si votre situation a changé récemment (chômage, naissance…) alors je vous conseille de contacter votre caisse.

Trouver une colonie de vacances CAF pas cher

Pour connaître les colonies de vacances qui sont agréées, rendez-vous à votre caisse. Vous pourrez vous procurer la liste des organismes qui ont signé une convention avec elle.

Vous n’aurez plus qu’à choisir la colonie que vous préférez, et à y inscrire votre enfant. Toutes celles qui sont sur la liste acceptent les bons vacances.

Comment réserver sa colonie ?

Un service web a été mis en place et il fonctionne très bien : VACAF.

Tout ce que vous devez savoir sur VACAF

Ce site de réservation a des fonds limités. C’est pourquoi je vous conseille de réserver le plus tôt possible. Si vous tardez, le budget global réservé aux familles bénéficiaires risque d’être épuisé. Cela arrive généralement en mai, et il vous faudra attendre l’année prochaine pour inscrire votre enfant !


Le dossier papier

Il existe encore des CAF qui n’adhèrent pas à VACAF. Elles fonctionnent « à l’ancienne », avec l’envoi d’un formulaire. Généralement il s’agit du Pass Vacances Enfants qui permettra aux bambins d’aller faire les 400 coups en colonie, à condition que le séjour dure au moins 5 nuits.

Si cela n’est pas automatisé, vous devrez donc le remplir et le renvoyer à l’organisme qui organise la colonie de vacances de votre enfant.

Attention, certaines CAF n’envoient pas les bons de façon automatique

Il faut donc vous rendre dans votre Caisse pour les demander. Une fois les bons en poche, il ne faudra pas oublier de les remettre à l’organisateur de la colonie qui se chargera de les transmettre à la CAF.

Dans le même genre, mais pour permettre aux enfants de faire des activités quand ils ne vont pas à l’école, vous pouvez bénéficier du Pass Loisirs Enfants. La plupart des activités extrascolaires sont concernées par cette aide, ainsi que tous les sports.

2. Les aides CAF aux vacances familiales

Pour trouver une location d’été pas chère, pourquoi ne pas passer par les aides aux vacances de la CAF (Caisse d’Allocations Familiales) ?

Là encore, il n’y a aucunes démarches à faire : l’organisme envoie directement un courrier à ceux qui peuvent bénéficier de son aide.

L’aide aux temps libres

La CAF évolue toujours quand il s’agit de redonner le sourire aux personnes en difficultés, en particulier en leur permettant de passer un peu de bon temps malgré les problèmes financiers importants qu’elles peuvent rencontrer au cours de l’année.

Les bons Aides aux temps libres commencent à être remplacés dans toutes les CAF par des Pass vacances, classés en 3 catégories :

  • Le Pass Loisirs Enfants.
  • Le Pass Vacances Enfants.
  • Le Pass Familles.

Le système d’attribution

Les bénéficiaires recevront directement un courrier dans leur boîte aux lettres. Si vous ne l’avez pas reçu en février, c’est qu’en principe, vous n’y avez pas droit.

Comme souvent, ce sont les ressources financières du foyer qui servent à calculer le montant éventuel des droits.

Le Pass famille

Le Pass famille permet d’avoir une location de vacances beaucoup moins chère, à condition de trouver un centre d’accueil qui soit labellisé VACAF.

Vous pouvez en trouver la liste sur le site Internet du même nom, ou en vous rendant dans votre Caisse d’Allocations Familiales.

Où partir en famille ?

L’aide aux vacances familiales vous permettra de profiter des vôtres, dans un centre de vacances, dans une location, ou d’aller planter votre tente dans un camping agréé VACAF, pour passer vos congés d’été au soleil.

Les modalités

Ce bon plan CAF est réservé en priorité à ceux qui n’en ont pas profité dans l’année précédente.

Ce nouveau Pass est beaucoup plus pratique que les bons vacances, puisqu’il n’y a rien à renvoyer à la CAF. De plus, il n’y a pas d’avance financière à faire, la facture finale est minorée de l’avance CAF.

En ce qui concerne la durée du séjour, elle doit être comprise entre 3 jours et 2 semaines, ce qui vous laisse le temps de profiter du grand air.

Une aide financière majorée

Sachez que cette action de solidarité peut être encore plus importante. L’enveloppe d’aide financière prévue pour les familles en grande difficulté qui ne peuvent partir en vacances peut être augmentée.

Comment en bénéficier ?

Pour en bénéficier, il vaut mieux passer par la médiation d’un centre social. Mais comme toujours, cela va être aussi une question de budget CAF, et quand son enveloppe sera vide, il faudra attendre l’année suivante.

Mieux vaut donc prévoir et faire votre demande assez tôt pour pouvoir partir en congé avec vos enfants, en juillet ou en août (pendant les vacances scolaires).

Mais comme il n’y a pas que la CAF dans la vie, sachez que d’autres organismes peuvent aussi vous aider.

Se faire aider par sa mutuelle pour partir en vacances pas cher

Certaines mutuelles offrent dans leur package des bons plans ou une aide financière pour minorer la facture globale des congés d’été.

Toutes les mutuelles ayant un fonctionnement différent, rapprochez-vous de la vôtre pour savoir à quoi vous pouvez avoir droit. Pour l’exemple, nous nous sommes ici attardés sur la Mutualité Chrétienne et Eovi.

Les avantages proposés par la MC

Les vacances et les loisirs coûtent cher, heureusement la Mutualité Chrétienne l’a bien compris. Elle propose à ses adhérents une aide double, portant sur l’organisation des activités et leur financement.

L’intervention de la mutuelle porte sur le remboursement de certaines activités pour les jeunes et l’organisation de certains séjours de vacances.

Le petit plus : une assistance médicale à l’étranger et la mise à disposition de la Carte Européenne d’Assurance Maladie (CEAM) sont incluses.

Faire des économies sur ses vacances avec Eovi

Pour trouver une location de vacances au soleil et pas trop cher dans le sud de la France ou à l’étranger (Grèce, Croatie, Turquie…) passez un petit coup de fil à sa mutuelle n’est pas du temps perdu, loin de là.

Eovi Mutuelle, pour ne citer qu’elle, a tissé un partenariat avec Vacanciel sur la plupart des destinations de vacances à la mode, pour partir dans de bonnes conditions financières à la mer, à la montagne, ou à la campagne.

Ce sont des hébergements confortables, bien placés et faciles d’accès.

Vous pouvez aussi trouver des formules tout compris à bon prix pour ne pas vous prendre la tête, et des clubs qui permettent de faire garder les enfants et d’organiser des animations pour eux pendant la journée.

Les avantages pour les adhérents

Eovi Mutuelle propose avant tout des réductions, permettant parfois de diviser le prix d’un séjour par deux. 50 % de réduction, ce n’est pas négligeable, surtout que le dernier tiers des impôts arrive en septembre.

Cette promo boostée n’est valable que sur une quinzaine de destinations.

Pour toutes les autres destinations du catalogue, 15 % de réduction sont proposées, sachant que la promotion est valable pour toute la famille (parents et enfants à condition qu’ils voyagent ensemble).

De la même façon, les frais de dossier sont offerts, ce qui peut facilement représenter 100 € d’économie (par rapport au prix pratiqué par certains voyagistes).

Passer par votre mutuelle permet aussi de réserver votre séjour avant tout le monde, et d’être en tête de liste pour profiter des bons plans en juillet et en août.

Partir en vacances avec la Pro BTP

Pro BTP propose plusieurs formules de vacances économiques à ses adhérents, en France et à l’étranger (à condition d’avoir un passeport valable pour les voyages hors Union Européenne).

Cela va du village club avec transports, hébergement, restauration et animations, aux circuits et courts séjours (week-end) en France et dans le monde (vacances aux Etats-Unis, au Mexique, croisière, circuit en Asie…).

Pro BTP peut aussi faciliter l’accès à des vacances dans des villages de plein air, des hôtels, des clubs locatifs ou des résidences locatives.

Quelles sont les réductions proposées ?

S’il y a des bons plans voyages, des réductions pour tout le monde et des bons prix, l’intervention de Pro BTP va se faire en fonction du salaire. Moins vous gagnez, plus vous pourrez prétendre à des réductions conséquentes.

Au final, le tarif proposé sera bon car Pro BTP négocie de façon assez serrée avec ses partenaires, ainsi qu’avec les institutions de prévoyance qui peuvent prendre en charge une petite partie du coût du séjour.

Où vous situez-vous ?

Pour connaître la tranche tarifaire dans laquelle vous vous situez, il faut diviser votre salaire brut par le nombre de parts du foyer fiscal (les adultes comptent chacun pour 1 part et les enfants pour ½ part).

4 tarifs correspondants à quatre tranches tarifaires sont ainsi proposés.

Partir en vacances pas cher pour l’été 2019, c’est possible, même avec de petits revenus. Il faut juste ne pas hésiter à aller cogner à toutes les portes.