Situation précaire (CDD, Interimaire, RSA…) : les aides financières et prêts personnels que vous pouvez obtenir en cas de besoin d’argent immédiat

Situation précaire (CDD, Interimaire, RSA…) : les aides financières et prêts personnels que vous pouvez obtenir en cas de besoin d’argent immédiat
4.4 (87.5%) 16 votes

Avoir un besoin urgent d’argent quand on est en contrat à durée indéterminée (CDI), ça ne pose pas vraiment de problèmes : il suffit d’aller voir sa banque et de faire un petit crédit. Mais comment faire un prêt lorsqu’on est titulaire du RSA ? Même chose pour les intérimaires, ou pour une personne en contrat à durée déterminée (CDD). Être en situation précaire, c’est souvent avoir à trouver d’autres solutions quand on est à la recherche d’argent rapidement. Heureusement, ces solutions existent. À suivre, petite liste des aides personnelles et des prêts financiers.

Prêt personnel pour les personnes en CDD

Emprunter de l’argent en étant sans CDI (en CDD), c’est rarement possible, même pour un simple achat en 3 fois.

Qui n’a pas fait cette expérience de se rendre dans un grand magasin de meubles, et de se voir refuser l’achat d’un canapé en 3 mensualités sous prétexte d’avoir un contrat de travail qui s’arrête bientôt ?

Heureusement, certains organismes financiers s’adaptent à cette nouvelle tendance, le travail de longue durée n’étant plus monnaie courante dans une France qui peine à employer ses jeunes.


Comment avoir un crédit avec un CDD : le prêt Cetelem

N’avoir qu’un contrat de travail de quelques mois, cela ne veut pas dire ne pas avoir de besoins et d’envies de consommer. Comment s’acheter une grande télévision à crédit alors qu’on s’arrête de travailler dans 6 mois ?

Un prêt pour les contrats courts

Cetelem permet aux titulaires d’un CDD et aux intérimaires d’emprunter une petite somme, même sans avoir un CDI comme justificatif. La situation professionnelle est donc prise en compte, ainsi que les variations de revenus qui peuvent en résulter.

Il devient alors possible d’acheter une voiture (qu’il s’agisse d’un véhicule neuf ou d’une voiture d’occasion) quand on est en intérim ou de faire des travaux dans sa maison tout en étant en CDD.

Les prêts personnels accordés par Cetelem sont en moyenne de 5 000 €, ce qui permet de se faire plaisir tout en ne se mettant pas trop dans le rouge.

La force de ce prêt spécial CDD, c’est d’être modulable

En d’autres termes, il est possible d’adapter les mensualités aux capacités de remboursement.

Par exemple, entre deux missions d’intérim, il va s’écouler un laps de temps avec des revenus moindres. Vous pourrez alors baisser la mensualité de remboursement, quitte à rattraper le retard une fois de nouveau en poste.

Il est ainsi possible de faire une pause dans vos remboursements, sans se faire inscrire sur le FICP (Fichier des incidents de remboursement des crédits aux particuliers) de la Banque de France.

Les conditions 

  • Vous pouvez en bénéficier pendant 2 mois maximum par an pour les personnes à jour.
  • Cela vous coûtera 4 % de frais de dossier.

Attention toutefois : être en CDD ou en intérim peut entraîner des difficultés financières sérieuses quand on n’a plus de travail. Un prêt personnel comme celui proposé par Cetelem ne se souscrit que si on a les capacités d’emprunter.


Crédit intérim avec le FASTT

Qu’il s’agisse d’obtenir un microcrédit pour intérimaire ou de décrocher un prêt voiture, alterner les missions de travail peut poser des problèmes lorsque vous avez besoin d’emprunter de l’argent.

Avec le FASTT (Fonds d’Action Sociale du Travail Temporaire), chaque type de prêt est accessible à une personne qui travaille en intérim. En effet, qu’il s’agisse d’un crédit auto pour intérimaires, ou d’un rachat de crédit pour les personnes en intérim, le FASTT propose des solutions d’emprunt dédiées aux salariés qui ne sont pas en CDI ou en CDD, et qui fonctionnent sur le principe des missions, quelles que soient leurs durées.

Acheter une voiture neuve avec l’aide du FASTT

Les quelques lignes qui vont suivre sont aussi valables pour faire un crédit pour l’achat d’un véhicule d’occasion.

Si on prend l’exemple d’un prêt de 10 000 €, avec des mensualités remboursables sur 60 mois, le crédit coûtera 1 160 € avec des frais de dossier se montant à 70 €.

Les conditions 

Pour pouvoir emprunter pour l’achat d’une voiture quand on est intérimaire, il y a des conditions restrictives. Ainsi, il faut avoir cumulé 600 heures de missions sur l’année écoulée.

Toute demande de crédit à la consommation peut être testée sur le site du FASTT.


Réaliser un projet quand on est intérimaire et qu’on a besoin d’argent

Avoir la qualité d’intérimaire, ce n’est pas un handicap. Rien n’interdit d’avoir des projets de vie qui nécessitent un apport financier, tel qu’un mariage, le financement des études de l’aîné, ou des travaux énergétiques importants dans la maison.

Bien sûr, tout comme un emprunteur lambda, il y a 2 conditions à respecter :

  1. Avoir un projet qu’il est possible de réaliser (ne pas avoir besoin d’un financement disproportionné).
  2. Pouvoir emprunter sans risques (ni pour vous, ni pour le prêteur).

Si l’on prend l’exemple d’un crédit de 2 000 €, la durée de remboursement pourra être de 36 mois, avec une mensualité de 60 € (à quelques centimes près).

Pour pouvoir obtenir un financement dans le but de réaliser son projet, il faut commencer par être en exercice (mission d’intérim) au moment de la demande, et avoir travaillé 600 heures (missions) sur l’année écoulée.

Microcrédit pour travailleur intérimaire

Le FASTT a tissé des partenariats avec certains partenaires financiers, comme c’est le cas avec la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC). Travailler en intérim peut ainsi permettre de trouver un peu d’argent pour un retour à l’emploi, ou une réinsertion.

Dis comme ça, ce n’est pas forcément évident à comprendre, mais avec un microcrédit on peut acheter une voiture d’occasion, faire réparer sa moto en panne, passer son permis, payer la caution de son appartement… Bref, les occasions de dépenser l’argent du microcrédit ne manqueront pas.

L’étude du dossier portera sur deux exigences

  1. Ne pas pouvoir faire un prêt auprès de sa banque habituelle (pour des raisons économiques).
  2. Mais disposer de la faculté de rembourser.

Bon, c’est un peu le chat qui se mord la queue, mais qui ne tente rien…

Les démarches à effectuer

Pour obtenir son microcrédit, il ne faut pas aller voir sa banque, mais se faire aider par une association. Pour les intérimaires, les conseillers du FASTT sont là pour aiguiller les demandeurs. C’est dans une deuxième étape que le dossier sera déposé auprès de la Caisse des Dépôts.

Généralement, le microcrédit ne dépasse pas 3 000 €, et il est possible de le demander à partir de 300 €. Aussi, n’hésitez pas à mettre en route la machine, même pour un tout petit besoin d’argent.

Le rachat de crédit pour intérimaires

Regrouper plusieurs crédits en un seul, ça peut faciliter la vie de l’emprunteur, notamment lorsqu’il ne sait plus où donner de la tête compte tenu des multiples interlocuteurs financiers auxquels il doit faire face.

Le rachat de crédit correspond au jeu des vases communicants

Il vous permet d’allonger la durée de remboursement tout en faisant baisser les mensualités. Cela revient au final à faire en sorte que votre taux d’endettement respecte à nouveau la règle du tiers (et ne soit plus supérieur à 33 % de vos revenus).

Faire racheter ses crédits, c’est pour un travailleur en intérim la possibilité de rééquilibrer son budget, et même d’éviter de passer devant la Commission de surendettement, avec tout ce que cela implique. Il est ainsi possible de repartir sur un nouveau projet.

Renseignez-vous auprès du Crédit Municipal 

C’est le Crédit Municipal de Paris qui est partenaire du FASTT concernant le rachat de crédits des intérimaires. Il vous offre la possibilité de vous informer, mais aussi de vous faire conseiller pour évaluer la pertinence de votre dossier de rachat.

Attention : il faut être en mission au moment de la demande, et avoir trois ans d’ancienneté en tant que travailleur intérimaire.

Louer une voiture en tant qu’intérimaire pour se rendre en mission

Décrocher une nouvelle mission d’intérim, c’est bien. Pouvoir s’y rendre facilement, c’est mieux !

En effet, on sait par expérience que les nouvelles missions ne se situent pas forcément à côté de son domicile. Les transports en commun étant ce qu’ils sont, on peut avoir besoin d’un véhicule pour se déplacer. Mais comment faire quand sa voiture est en panne, et qu’on n’a pas forcément les moyens de la faire réparer ?

aude travail temporaire

Avec le FASTT, vous pouvez trouver une voiture et la louer pour 10 € par jour, la condition étant d’être en mission au moment de la demande. Cette location de voiture comprend aussi l’assurance, il ne reste donc que l’essence à ajouter de votre poche.

Par contre le nombre de kilomètres est limité à 100 km par jour, ce qui permet de vous rendre à votre travail, mais pas de partir en vacances !

Généralement, le FASTT réagit assez vite aux demandes, et il est possible de trouver un véhicule en 2 jours maximum. Chaque intérimaire a le droit à 30 jours par an, qui peuvent être répartis sur plusieurs missions tout au long de l’année.

Louer un 2 roues

Mais la voiture n’est pas le seul véhicule qu’il est possible de louer. Un vélo pour 1 €, ou un scooter pour 2 € entrent aussi dans le champ des possibilités.

Toutes ces solutions font qu’il est possible d’accepter une mission, même en cas d’impondérables : voiture en panne, pas de transports, mission éloignée…

Se faire financer son permis de conduire

Les aides au permis de conduire se développent, la mobilité étant de plus en plus au cœur de l’emploi. Si le FASTT ne prête pas directement de l’argent aux intérimaires pour le financer, il indique cependant des pistes à suivre.

Les jeunes sont particulièrement aidés pour passer le permis, notamment avec la formule 1 € par jour. Les banques partenaires octroient un prêt à taux zéro qui permet d’avancer l’argent nécessaire, à condition de passer par une école partenaire. Il n’y aura pas d’intérêts ni de frais de dossier.

Dans l’ordre

  1. Il faut d’abord obtenir un devis de l’école de conduite, avant de solliciter ce prêt auprès d’une banque.
  2. Attention : la demande de prêt à taux 0 % n’est en rien une exonération de justificatifs de revenus. Un prêt devant être remboursé, il se peut que la banque refuse de l’octroyer pour défaut de garantie suffisante.
  3. L’autre solution pour financer votre permis de conduire, on en a déjà parlé, consiste à demander par l’intermédiaire du FASTT un microcrédit. Le permis est typiquement le genre de dépenses qui entre dans l’attribution de ce prêt d’urgence réinsertion ou emploi.
  4. Enfin, on ne peut pas passer outre les aides de Pôle Emploi, qui met en place des dispositifs d’aides conséquents. Toutefois, les choses changeant régulièrement avec l’organisme d’aide aux chômeurs, mieux vaut contacter directement son conseiller pour en savoir plus.

Faire garder ses enfants quand on est en interim

Pour décrocher une mission, il faut avoir les mains libres. Et le fait d’avoir des enfants, surtout en bas âge ,peut représenter un obstacle de taille à la reprise d’un travail.

Une solution peut être trouvée avec le FASTT pour une garde à domicile, notamment pendant le début de la mission, le temps de trouver une solution plus pérenne, comme une place en crèche, une assistante maternelle ou une halte-garderie.

Le coût n’est pas très élevé. Jugez plutôt : 1 € de l’heure, pendant 50 heures au maximum.

Le plus : on peut demander ce service au pied levé.

Le prêt personnel intérimaire de La Banque Postale

aide interimaire

Comment obtenir une aide financière quand on est intérimaire ? Par le biais d’un prêt personnel à la Banque Postale par exemple. Ce petit crédit pour travailleur en intérim peut permettre de changer de voiture, mais pas seulement : acheter un nouvel ordinateur, changer sa télévision…

Son montant n’excédera pas 10 000 €, avec un montant plancher proche de 4 000 €.

Il ne comporte aucun frais cachés, tous les tarifs sont indiqués, ainsi que les frais de dossier.

Les conditions d’octroi

Pour pouvoir demander ce crédit spécial, il faut attester de 700 heures d’intérim, et être en mission lors de la demande.

Pour information, ce prêt personnel n’est pas un crédit à la consommation, mais un prêt amortissable, avec un échéancier. En tant qu’intérimaire, il est possible de demander un report d’échéance, et de rembourser l’emprunt par anticipation.

Notre avis

Rien de compliqué dans la souscription de ce prêt. Il faut juste être capable de le rembourser, quels que soient les aléas, et il y en a beaucoup lorsqu’on travaille uniquement sur des missions d’intérim.

Ce prêt personnel de La Banque Postale est rapide à obtenir, à condition d’avoir un dossier complet.

Emprunter avec Prêt d’Union

Il est possible d’obtenir une aide financière de l’organisme n°1 des crédits entre particuliers, même si on est en CDD ou en mission d’intérim. Pour cela, il faut que le dossier soit accepté par Prêt d’Union.

Les principes d’un crédit entre particuliers sont simples

En passant par une autre voie que celle des banques, on accepte de se faire prêter de l’argent par un particulier, et on rembourse l’emprunt dans les mêmes conditions que s’il provenait d’un organisme financier.

Concrètement, Prêt d’Union applique les mêmes contrôles et demande les mêmes pièces justificatives que s’il s’agissait d’une banque classique. Ainsi, il faut veiller à pouvoir rembourser, et donc à gagner assez d’argent pour le faire.

Le prêt PAP n’est pas interdit aux CDD, ou aux intérimaires qui auraient besoin d’emprunter. Comme bien souvent, une personne en CDI aura plus de facilités à faire un prêt, mais cela ne veut pas dire que les autres n’y ont pas le droit.

Demander un prêt personnel CAF

La CAF, ce n’est pas qu’une aide au logement, c’est aussi par exemple des aides à l’acquisition d’un véhicule pour les travailleurs précaires (CDD, intérim) et personnes à faibles revenus (chômeurs indemnisés par Pôle Emploi, RSA).

En effet, il est difficile de trouver des aides financières pour les personnes en situation précaire, et sans la CAF, comment obtenir un crédit social d’urgence pour un besoin d’argent immédiat ?

contrat interim

Qu’il s’agisse de l’aide financière de la CAF pour acheter une voiture, ou du crédit caravane de la CAF pour les gens du voyage, le coup de pouce de la caisse est toujours le bienvenu, dans un monde où il est de plus en plus difficile de faire un crédit lorsque l’on est en situation précaire.

À suivre, la liste des aides de la CAF selon votre situation et votre quotient familial. Pour en savoir plus, reportez-vous aux articles qui détaillent chaque aide, dans les liens mentionnés.

Le prêt d’honneur CAF

Il est idéal pour acheter une voiture, en particulier si elle est d’occasion, car il n’est pas possible d’emprunter beaucoup non plus. La CAF a confiance, et elle fait le maximum pour permettre à tous de faire un emprunt.

En effet, lorsqu’il faut changer sa voiture et qu’on n’a pas les revenus nécessaires, vers qui se tourner si le crédit entre particuliers ne fonctionne pas ? Le prêt d’honneur CAF est une façon de s’en sortir, à moindres frais.

Demander un prêt aux Allocations Familiales pour l’achat d’une caravane ou d’un Mobil-home

Le prêt caravane pour les gens du voyage offre la possibilité de changer sa caravane, ou de faire réparer son Mobil-home, en offrant un prêt conséquent à des conditions préférentielles.

Le prêt d’équipement CAF

Arriver dans un nouvel appartement, c’est l’obligation de le meubler et de l’équiper. Toutefois, acheter de nouveaux meubles coûte cher, surtout lorsqu’il s’agit d’électroménager.

Le prêt CAF pour s’équiper répond de la plus belle des manières aux situations d’urgence. En effet, pour un besoin d’argent rapidement : comment faire quand on est au RSA ?

Les prêts nouvelles technologies

Si vous avez besoin de vous équiper, des prêts informatiques existent, permettant l’achat d’un ordinateur portable par exemple. Et dans notre société où on ne peut pas se passer du téléphone, certains opérateurs proposent des forfaits téléphoniques à petits prix qui permettent à tous de pouvoir téléphoner pour pas trop cher.

Les aides de la Mairie de Paris

Un petit aparté spécial parisien, au bénéfice de ceux qui connaissent une baisse importante de leurs revenus à la suite d’un évènement imprévu.

Pour y avoir doit, il faut habiter Paris depuis plus de 3 ans, mais ce délai peut être revu pour les mutations professionnelles.

Qu’est-ce qu’une chute d’activité ?

  • Le chômage, bien sûr : être demandeur d’emploi ne facilite pas la bonne tenue du compte bancaire d’un ménage.
  • Également si vous souffrez d’une maladie grave, qui vous est tombéee dessus sans prévenir.
  • Si vous traverser un divorce qui vous oblige à déménager et à tout racheter.
  • Si vous avez été victime d’un accident de travail…

Le plafond de ressources pour l’aide de la Mairie de Paris dépend de votre situation familiale, et du nombre d’enfants dans le foyer. Comme souvent, plus on a d’enfants à charge, plus l’aide sera élevée.

Sur quoi porte-t-elle ?

L’aide parisienne peut porter sur le paiement du loyer, mais aussi sur la prise en charge des factures importantes, comme celles d’électricité, ou la facture GDF.

Dans la même série, on peut aussi demander une aide pour ne pas avoir à payer de sa poche son Pass Navigo, le forfait mensuel de la RATP étant très cher pour une personne qui touche le RSA.

Pour demander cette aide

Il faut vous rendre dans votre mairie d’arrondissement et vous rendre au bureau de l’action sociale.

L’aide exceptionnelle de la ville de Paris ne pourra pas être versée pendant plus d’un trimestre, mais une aide de 3 mois, c’est déjà pas si mal.

À lire aussi : les aides CAF pour femme isolée.

Allocation d’urgence de la mairie

Bon à savoir : il existe aussi une allocation d’urgence pour les mêmes motifs. Elles est d’ailleurs plus facile à obtenir, puisqu’il faut habiter Paris depuis au moins 1 mois. Quant au montant alloué, c’est la commission dédiée qui en décide.

Même chose : il faut vous adresser au Centre d’action social de la ville de Paris. Des pièces justificatives vous seront demandées, en particulier pour prouver l’importance de la demande, et son caractère d’urgence.

N’oubliez pas qu’il existe aussi un microcrédit social, comme celui des Restos du Cœur, pour lutter contre la précarité.

En définitive, nous pouvons tous nous retrouver en situation précaire. Par contre, lorsqu’il s’agit d’une façon différente de travailler, comme l’intérim ou le contrat à durée déterminée, on ne peut pas parler de précarité, mais de difficulté dans l’accès au crédit. Des solutions existent, il faut penser à les exploiter pour réussir à emprunter, pour payer ses dettes ou réaliser ses projets. Plus on n’enfonce de portes, et plus elles ont de chances de s’ouvrir.