Micro-crédit RSA [2019]: Voici Comment l’Obtenir!

Micro-crédit RSA [2019]: Voici Comment l’Obtenir!
4.5 (89.23%) 13 votes

Pour pouvoir emprunter de l’argent quand on touche seulement le RSA, il faut explorer d’autres pistes que celles proposées par les emprunts bancaires. Les organismes qui prêtent de l’argent aux chômeurs existent, encore faut-il les connaître : CAF, Pôle Emploi, associations… Mais quand on est au RSA, la possibilité d’obtenir un crédit dépend du montant de la somme souhaitée, ainsi que du projet qui y est associé. Pour mettre toutes les chances de votre côté, suivez le guide !

Aide financière de la CAF pour les personnes au RSA

La Caisse d’Allocations Familiales (CAF) est très active quand il s’agit de prêter de l’argent à ceux qui en ont besoin, et plus particulièrement les allocataires du Revenu de Solidarité Active (RSA).

En effet, ces derniers n’ont pas facilement accès au crédit des banques. Mais pour éviter qu’ils ne tombent dans la précarité, la CAF leur permet d’obtenir un petit emprunt, même s’ils ne perçoivent que de tous petits revenus.

La liste des subventions et des prêts d’argent de la CAF est longue, c’est pourquoi nous vous recommandons de bien définir votre besoin avant de faire votre demande à votre caisse. Un dossier bien rempli, c’est plus de chances de le voir aboutir.


Le prêt d’honneur CAF : pour un besoin d’argent de toute urgence

Comme son nom l’indique, il est ici question d’honneur : pas de duel en perspective, mais la promesse de rembourser l’argent avancé par la CAF sous forme d’un petit crédit.

C’est le prêt le plus populaire pour les personnes au RSA, parce qu’il s’agit bien souvent d’un crédit à taux zéro, capable de financer la plupart des besoins de consommation.

Attention : On ne parle pas ici d’un emprunt sur 20 ans pour acheter une maison, mais d’une aide financière permettant de trouver de l’argent rapidement, sans avoir à fournir des tonnes de justificatifs.

Le principe du prêt d’honneur CAF est simple 

Selon les caisses, vous pouvez emprunter jusqu’à 3 000 €, sans frais de dossier ni intérêts. Vous devez vous engager à honorer vos mensualités, d’autant qu’elles sont petites.

En effet si vous touchez le revenu de solidarité (RSA), vous pouvez ne rembourser que 50 € par mois. Cela peut vous sembler beaucoup mais vous forcer à le faire est déjà un grand pas vers la réinsertion.


Un financement ciblé

Mais le prêt d’honneur CAF ne va pas financer n’importe quoi. Ce n’est pas de la trésorerie, mais de l’argent qui est prêté pour permettre la réalisation de son projet ou l’atteinte d’un but bien précis.

Quelques exemples 

  • Un besoin d’argent pour vous soigner.
  • Un crédit rapide pour financer des études supérieures.
  • Une aide financière pour vous acheter une voiture qui fonctionne (ce n’est pas toujours le cas).
  • Un petit prêt pour lancer votre entreprise.
  • Un emprunt urgent pour rembourser des dettes qui plombent le taux d’endettement du foyer.

Pour être à peu près certain de vous voir accorder ce prêt d’honneur par la CAF

  • Vous devez être allocataire avec un ou plusieurs enfants à charge.
  • Cette aide doit vous permettre de trouver un emploi, ou de créer votre propre emploi (auto entreprise).
  • Les dossiers qui aident à la réinsertion professionnelle sont bien souvent en haut de la pile.

Prêt CAF pour l’achat d’une voiture : le prêt préventif

Comment acheter une voiture d’occasion quand on est au RSA ?

En effet, même en épluchant les petites annonces, quand on gagne moins de 500 € par mois, comment trouver un véhicule correct et en état de marche sans un financement extérieur ?

Pour pouvoir rouler, vous devrez contracter un crédit, même si la voiture ne coûte pas très cher, dans les 2 000 € par exemple. Mais cela suppose aussi que vous puissiez vous aussi en financer une partie.

prêt voiture

Le Prêt Préventif est un secours

Il a été mis en place pour vous aider quand vous êtes confronté à une urgence. Il permet d’éviter que votre situation de précarité ne s’aggrave. Si en effet vous touchez à peine plus de 400 € par mois, le moindre problème qui arrive dans le foyer peut entraîner de graves conséquences :

  • La machine à laver qui vient de tomber en panne.
  • La voiture qui ne démarre pas.
  • L’électricité qui va être coupée car les dernières factures n’ont pas été payées.
  • Le frigo qui vient de lâcher.

Autant de problèmes qui se résolvent facilement pour une personne en CDI qui a un salaire régulier, mais qui deviennent insurmontables quand on n’arrive pas à se sortir du RSA.

Parmi les quelques solutions existantes, celle qui consiste à faire jouer le prêt CAF secours mérite d’être tentée, surtout si on entre dans les critères de la caisse.


L’attribution d’une somme d’argent tournant autour de 1 200 € sera alors rapide

Pour en faire la demande, vous n’avez qu’un simple formulaire à remplir sur le site de la CAF. Le remboursement est simple : en moyenne 20 à 30 € par mois pour un chômeur de longue durée (tout dépendra bien sûr de sa situation et de ses revenus).

Conditions 

Pour avoir toutes les chances de voir votre demande accordée et de bénéficier de cette aide financière qui vous permettra de respirer un bon coup, il faut que vous justifiez d’un petit quotient familial (facilement atteignable pour une personne au RSA avec des enfants).

N’oubliez pas de justifier la somme demandée : en produisant les factures, les devis, la promesse d’embauche si elle existe. Motivez également votre demande financière si celle-ci vise à faire réparer votre voiture pour pouvoir obtenir un travail.

Mais l’aide de la CAF pour changer de véhicule n’est que la partie émergée de l’iceberg, puisqu’il est possible d’aller cogner à d’autres portes.

Vous êtes au RSA mais avez besoin d’une voiture pour aller travailler ? Retrouvez notre article sur l’achat prêt voiture.

Le prêt pour les gens du voyage : une aide parmi toutes celles de la CAF

Vous faites partie de la communauté des gens du voyage et vous désirez acheter une caravane ?

La CAF propose un prêt caravane sans intérêts, spécialement dédiée aux gens du voyage. Pour en connaître les détails, consultez notre article complet sur l’aide aux gens du voyage.

En effet quand on est sur les routes toute l’année, sa maison, c’est sa caravane. Quand celle-ci est trop vieille ou vétuste, il faut la changer, simplement pour pouvoir continuer à vivre.

L’aide financière pour l’achat d’une caravane est un prêt CAF bien spécifique, qui ne concerne que les gens du voyage, afin d’éviter leur exclusion et la précarité qui y est associée

On peut comparer cette aide à un microcrédit, puisqu’il est possible d’obtenir 5 000 € pour changer de caravane ou de Mobil-home.

Les petits revenus sont particulièrement visés par ce coup de pouce, et le remboursement est généralement déduit des prestations familiales. Le crédit peut être lissé sur plusieurs années.

La liste des aides de la CAF

Le mieux est encore de vous rendre à la caisse la plus proche de votre domicile pour vous renseigner. Vous saurez alors si vous êtes éligible, et si votre projet est susceptible de vous permettre de décrocher un prêt.

En plus des aides précédemment citées, la CAF peut intervenir pour :

  • Le financement de vos vacances.
  • La prise en charge de vos loisirs.
  • Le financement du remplacement d’un appareil électroménager en panne (cuisinière, aspirateur…).
  • L’achat de nouveaux meubles à crédit.
  • L’obtention de la prime de naissance : participation financière au coût d’un nouveau né.
  • L’obtention de l’aide pour les handicapés (aménagement du logement, etc..).
  • Les femmes enceintes ne sont pas oubliées par la CAF, qui met un place un mécanisme d’aide complet.

Besoin d’être aidé par les allocations pendant sa grossesse ? Pour en savoir plus sur l’aide financière pour femme enceinte, c’est par ici.

Le microcrédit pour chômeur

Comment obtenir un crédit en étant au chômage ? En passant par exemple par le microcrédit social, qui même s’il n’est pas un micro prêt à taux 0 % pour les bénéficiaires du RSA, permet d’emprunter moins difficilement, et à des conditions assez avantageuses.

Rappel : définition du microcrédit personnel

Même si à l’origine il n’était pas fait pour cela, le microcrédit social est de plus en plus utilisé par ceux qui n’arrivent pas à obtenir un crédit à la consommation, les organismes financiers se montrant de plus en plus vigilants quant aux ressources des emprunteurs.

Ainsi toucher le RSA et faire un crédit revolving, ce n’est pas vraiment compatible. Pour une personne qui ne gagne pas beaucoup et qui a un achat à réaliser ou un investissement à faire, mieux vaut se tourner vers le crédit social, pour 2 raisons :

  1. Un taux d’intérêt plus bas qu’un crédit à la consommation (et de beaucoup !). Au final, les économies sont énormes.
  2. Beaucoup plus de chances d’arriver à obtenir le prêt, surtout si on ne travaille pas et que l’on est demandeur d’emploi faiblement indemnisé.

Le microcrédit social est un petit prêt qui est parfait quand on n’a pas besoin de plus de 3 000 €

L’aide est déjà suffisante pour se payer une voiture d’occasion dans de bonnes conditions, ou pour faire des travaux dans son logement. L’avantage de ce prêt va surtout être la prise en charge par l’État d’une partie du risque, à hauteur de 50 % de l’emprunt, ce qui va rassurer les banques quant au remboursement.

microcredit social

Le microcrédit social ne doit pas être confondu avec le microcrédit professionnel, que nous allons évoquer par la suite. Si ce dernier est une aide à la création d’entreprise, le premier est destiné aux personnes démunies, pour leur permettre de pouvoir emprunter, même en touchant le RSA et en n’ayant pas de garanties à apporter à leur banque lors de la demande de prêt.

Qui peut demander un microcrédit social ?

D’une façon générale, tous les exclus du système peuvent faire appel à ce financement, et en particulier :

  • Les intérimaires qui ont toujours du mal à faire un prêt du fait de l’absence de CDI. Même chose pour les personnes en CDD et les contrats précaires.
  • Les personnes âgées de plus de 60 ans et à qui les banques ne veulent plus prêter, du fait de leur âge.
  • Les étudiants qui ne sont pas encore insérés dans la vie active.
  • Les salariés avec de petits salaires.
  • Les personnes qui gagnent le RSA ou des revenus proches.
  • Les demandeurs d’emploi qui ne touchent pas plus de 1 200 € mensuels.
  • Les handicapés qui ont besoin d’un crédit.

Avec un microcrédit, on évite de prendre un crédit à la consommation qui va fortement diminuer le budget de la famille. Le microcrédit est aussi cumulable avec les prestations sociales qui peuvent être touchées au sein d’une cellule familiale.

Les aides qui peuvent venir compléter un microcrédit

Certaines dépenses peuvent aussi être prises en charge par d’autres moyens que le microcrédit, qu’il soit social ou non. C’est par exemple le cas pour le besoin d’acheter un ordinateur, ou la nécessité d’avoir un téléphone portable et l’abonnement téléphonique allant avec.

Nous avons développé ces deux sujets dans des articles séparés :

À quoi peut servir un microcrédit ?

Le façons d’employer un crédit sont nombreuses et variées. Toutefois, certaines situations difficiles reviennent dans de nombreux dossiers de prêt, et nous les donnons ici en exemple, pour ceux qui se posent des questions sur le microcrédit social.

Cet argent peut servir à :

  • Financer votre permis de conduire.
  • Changer de véhicule.
  • Financer une formation professionnelle.
  • Régler des honoraires.
  • Payer une caution.
  • Racheter vos crédits.
  • Acheter des meubles.
  • Payer vos soins dentaires, changer de lunettes.

Pour faire une demande, il faut vous adresser à une association, comme Les Restos du Cœur qui va se charger de mettre en rapport le demandeur et une banque partenaire pour pouvoir souscrire un microcrédit.

Le microcrédit de l’ADIE : pour un projet professionnel

Avec l’aide de l’ADIE Connect, c’est le monde de l’entreprise et de l’entrepreneuriat qui s’ouvre aux demandeurs d’emploi et à ceux qui touchent le RSA.

La demande de microcrédit se fait en ligne et est réservée à ceux qui recherchent un financement pour leur projet de création d’entreprise. Vous pourrez rapidement savoir combien il est possible d’emprunter, ce que cela va vous coûter, et combien il faudra rembourser chaque mois.

Que faut-il fournir comme documents ?

Pour obtenir l’aide de l’ADIE (Association pour le Droit à l’Initiative Économique), il faut bien sûr être assez avancé dans votre projet d’entreprise, afin de prouver que cet argent va servir à démarrer votre activité dans de bonnes conditions.

C’est pourquoi, en plus de vos relevés de compte et de votre dernier avis d’imposition, il faut que vous fournissiez votre plan de financement prévisionnel. Même si cela n’est pas le document définitif, il doit être une représentation de ce que va coûter la création, et de la façon dont vous allez en financer le coût, apport personnel compris.

micro credit ADIE

Ce n’est qu’après que vous pourrez rencontrer un conseiller de l’ADIE afin de boucler la demande de microcrédit, et d’obtenir éventuellement de l’aide pour le montage du plan de trésorerie et de l’étude de marché par exemple.

En effet, la valeur ajoutée de l’ADIE ne concerne pas seulement l’apport d’argent. Elle prodigue un véritable accompagnement, tant que le prêt n’est pas remboursé.

Le microcrédit Pôle Emploi

Un prêt Pôle Emploi pour retrouver du travail, et pourquoi pas ? La tendance est depuis quelques années à la création de son propre emploi, et pour cela, rien de mieux qu’un microcrédit pour démarrer et pouvoir se lancer grâce à cette somme d’argent.

Dans ce cadre, un partenariat est monté avec l’ADIE, afin de permettre à un grand nombre de chômeurs de postuler à l’aide financière. Pôle Emploi soutient donc les initiatives de l’ADIE.

Créer son entreprise quand on est au RSA

C’est toujours compliqué, surtout pour constituer son fonds de roulement, et réaliser les premiers investissements nécessaires au démarrage. Les banques ne vont pas prêter à un demandeur d’emploi sans garanties, même chose pour un chômeur au RSA.

Un bénéficiaire des minima sociaux va ainsi pouvoir faire une demande de microcrédit, dans le but de créer son propre emploi et ainsi se sortir de la liste des demandeurs Pôle Emploi.

Même si les prêts ne dépassent pas 10 000 €, et tournent plutôt autour de 2 500 €, beaucoup s’en contentent, notamment pour devenir micro entrepreneur.

Peut-on l’associer avec un microcrédit personnel ?

Peut-on emprunter pour s’acheter une voiture en étant au RSA ?

Le microcrédit personnel ne va pas servir à lancer votre activité, mais plutôt à vous donner les moyens de le faire. Vos déplacements sont ainsi dans le viseur, notamment si vous avez besoin d’une voiture pour vous déplacer, chercher du travail et vous rendre à des rendez-vous.

L’aide déplacement de Pôle Emploi va ainsi vous permettre d’acheter une voiture d’occasion, par la souscription d’un microcrédit personnel à hauteur de 3 000 €.

Les alternatives au prêt personnel 

Pour ceux qui sont à la recherche d’un véhicule pas trop cher, et qui ne peuvent acheter une voiture neuve en raison de leurs finances, il existe d’autres solutions, qui relèvent parfois du système D.

Ainsi, si la location de voiture pour les chômeurs existe, il est aussi possible de louer une voiture entre particuliers, ce qui permet d’économiser sur les frais. Lisez notre article sur le prêt de voiture de particulier à particulier pour en savoir plus.

À lire aussi, pour un chômeur en Belgique qui veut créer sa boîte, notre article consacré au prêt lancement.

Acheter une maison avec le RSA : le Prêt d’Accession Sociale

PAS

Quand on ne gagne pas beaucoup d’argent, on se dit souvent qu’il est dommage de payer un loyer à perte et qu’il serait plus rentable de rembourser un crédit qui permette d’être propriétaire de son logement. Les petits revenus peuvent aussi devenir propriétaires, grâce notamment au PAS (Prêt d’Accession Sociale), qui peut permettre à un chômeur de devenir propriétaire.

Le prêt immobilier pour chômeur ne va pas de soi a priori. Difficile d’aller voir sa banque quand on touche le RSA et de lui demander 150 000 € pour acheter un appartement. Pourtant, il existe des moyens d’accéder à la propriété, même lorsqu’on touche peu.

Qu’est-ce que le PAS ?

Le Prêt d’Accession Sociale est un prêt immobilier à très bon taux, qui va permettre à celui qui est rejeté par le crédit bancaire classique de lui aussi pouvoir acquérir son logement à de bonnes conditions. Avec le PAS, tous les frais sont réduits, et en particulier :

  • Réduction des frais de notaire.
  • Taux d’intérêt assez bas.
  • Des frais de dossier plafonnés.

À cela s’ajoute la possibilité de conserver ses APL (Aides Personnalisées au Logement), qui seront versées à la banque directement, et viendront donc diminuer le remboursement de son PAS chaque mois.

Mais quelqu’un qui touche le RSA peut avoir du mal à rembourser un crédit immobilier, surtout s’il n’y a pas d’apport personnel.

Pour devenir propriétaire en ne touchant que le RSA, le mieux est donc dans l’ordre :

  • De contacter sa CAF pour connaître les aides auxquelles vous pouvez prétendre pour acquérir un logement.
  • De prendre des renseignements sur le prêt à taux 0 % et le Prêt d’Accession Sociale (ex-1% logement) si vous travaillez.

Pour avoir le droit à un PAS

Il faut avoir des revenus, mais pas trop. Il faut que vous vous trouviez dans la bonne tranche.

Ainsi, les règles vont différer selon votre zone géographique, et le nombre de personnes qui compose le foyer. Pour un célibataire habitant en Île-de-France, il ne faut pas dépasser 25 500 € de revenus annuels pour avoir le droit de demander un prêt d’accession sociale.

En définitive, être au RSA n’empêche pas de se faire prêter de l’argent, encore faut-il s’adresser aux organismes compétents en fonction de son projet, qu’il soit professionnel, immobilier ou de simple consommation.

Toutefois, nous mettons en garde les personnes avec un faible revenu : un crédit doit toujours se rembourser, quelle que soit sa situation. Il est donc important de se projeter sur sa situation, afin d’être certain que ses revenus permettront de rembourser les dettes et de ne pas tomber dans le surendettement.