Recherche Investisseur Privé Pour Projet: 5 Meilleurs Sites

Recherche Investisseur Privé Pour Projet: 5 Meilleurs Sites
3.9 (78.95%) 19 votes

La façon de trouver des investisseurs pour un projet professionnel a changé : l’investissement participatif prend de plus en plus de place dans les montages financiers. Mais comment trouver des partenaires financiers en ligne pour un projet innovant ? Les plateformes de crowdfunding se développent, et c’est vers elles qu’il faut se tourner dans un premier temps, que l’on soit un investisseur qui cherche un projet pour investir ou un entrepreneur qui recherche un investisseur privé.


Trouver un financement privé sur Internet pour un projet : Anaxago.com

Parmi les sites de financement participatif pour les entrepreneurs qui recherchent des investisseurs particuliers, ANAXAGO s’impose comme un poids lourd du secteur. Les jeunes entrepreneurs trouvent ici un partenaire de poids notamment pour écourter les délais de financement, et pour lever des fonds d’une façon différente de celle qui consistait à aller voir son banquier en tremblotant !

Se faire accompagner pour trouver des fonds : que l’on soit investisseur ou chef d’entreprise, ANAXAGO met au service de ses membres son expérience et son expertise.

Devenir actionnaire d’une startup

Trouver un financier pour investir dans une startup, tous les jeunes entrepreneurs en rêvent. Mais c’est aussi la même chose de l’autre côté du miroir : investir dans une startup en ligne, et gagner de l’argent avec est le désir de tous les investisseurs, même des petits épargnants.

Il est en effet possible de devenir actionnaire d’un projet sélectionné par ANAXAGO avec un ticket d’entrée de 1 000 €. Cette somme est déductible des impôts, sur la fortune ou sur le revenu. De plus, cet investissement ne génèrera pas de frais supplémentaires.

Comment sont sélectionnées les entreprises ?

Investir, oui, mais pas n’importe comment. Les entreprises à financer sont issues de réseaux d’incubateurs, ou bénéficient de l’appui de sponsors. Leur solidité financière est testée afin de choisir les meilleures startups dans lesquelles investir. Enfin, c’est le vote des membres, appelés aussi « la communauté », qui déterminera les entreprises finalement sélectionnées et sujettes à investissement.

Comment investir dans une startup ?

Quel que soit votre secteur de prédilection (entreprise numérique, projet bio-équitable…), il suffit de sélectionner votre projet sur le site, et de joindre les pièces justificatives nécessaires au dossier.


Je cherche un investisseur pour mon projet : ulule.com

Ulule finance des projets dans le monde entier (même si le site de crowdfunding est français), avec un seuil de financement à atteindre pour débloquer les crédits. Les internautes qui investissent et qui souscrivent viennent également de tous les pays du monde.

Chacun y trouve son compte : les investisseurs qui participent à l’économie, et les entrepreneurs qui trouvent un soutien financier sans lequel ils n’auraient peut-être pas pu se lancer (micro financement).

Les porteurs de projets trouvent, en s’adressant au financement particulier, un source différente d’argent pour boucler leur business plan. Une autre façon de voir l’économie, et de la vivre pleinement.

Quels sont les projets éligibles ?

Rien n’est impossible sur ce site communautaire, à condition de faire preuve d’imagination et d’audace : sport, musique, photo, cinéma, voyages dans un but précis… Les projets financés le sont dans tous les domaines, à conditions qu’ils fassent avancer le monde.

Important : il faut avoir évalué le coût du projet avant de le présenter sur Ulule, afin que chaque investisseur puisse se faire une idée précise des moyens nécessaires pour que ce projet aille au bout.

L’inscription est simple et rapide, et elle permet ensuite d’apporter son soutien aux porteurs de projet. Pour eux, la collecte d’argent peut commencer, et déboucher vers la réalisation effective de ce qui n’était peut-être au départ qu’une bonne idée.


Financer son projet sur Internet avec l’investissement des particuliers : Cercle Rouge

Il s’agit d’une autre site, utilisateur du crowdfunding, qui permet aux artistes de se faire connaître et éventuellement de trouver des financements, notamment pour exposer leurs œuvres. En effet, on sait qu’une exposition coûte cher à organiser, surtout quand on ne vend pas grand-chose. Ici, le mécénat prend tout son sens, que l’on soit artiste peintre, dessinateur, architecte, designer…

aide investisseur

L’inscription se fait en ligne, mais c’est le site qui sélectionne les projets les plus convaincants, ceux qui vont être éligibles au mécénat via le site. 3 000 € pour financer son exposition, c’est possible à trouver grâce à ce système. Les plus chanceux pourront même approcher les 10 000 €, à condition de trouver un bon mécène.

Comment devenir mécène ?

Il n’est pas nécessaire de gagner des fortunes pour faire profiter des jeunes artistes de son coup de pouce. 10 € suffisent, qui dit mieux ? Il faut savoir que l’argent collecté ne sera utilisé qu’en cas d’atteinte du seuil nécessaire pour financer une exposition et les frais de vernissage. Bien sûr, les mécènes y seront invités, avec des réductions pour acheter des œuvres.

Rappelons la fiscalité des dons : il est possible de les défiscaliser, dans la limite de 66 % du montant versé à l’association (attention à ne pas dépasser 20 % du revenu imposable).

Le financement d’un projet professionnel : friendsclear

Ce site de crowdfunding, capable de mobiliser de grosses sommes d’argent pour lancer une activité économique avec de belles perspectives de réussite, a malheureusement cessé son activité.

Pourtant le concept était intéressant : les jeunes chefs d’entreprise pouvaient emprunter à un taux préférentiel leur permettant de boucler leur financement, si cela n’était pas déjà fait.

En effet, les banques sont parfois réticentes à l’idée de prêter de l’argent à de jeunes créateurs, surtout dans le cas d’une création, même pour de petites sommes. Besoin de 3 000 € ? Friendsclear était, à condition d’y croire et d’avoir un dossier financier qui tient la route.

October finance les PME 

De nouvelles plateformes ont succédé à friendsclear, comme october.eu qui permet aux particuliers et aux institutionnels issus de l’Union Européenne d’investir et prêter à des PME. L’objectif d’October est de permettre aux entreprises de prospérer en simplifiant et en démocratisant leur financement.

Créée en 2014, October s’est implanté en France, en Espagne, en Italie et aux Pays-Bas ce qui lui permet de proposer un financement au niveau européen. À fin janvier 2019, la plateforme comptabilisait déjà plus de 254 millions d’euros prêtés pour 555 projets retenus, grâce entre autres à ses 16 000 prêteurs.

La demande de financement est gratuite, y compris la phase d’analyse. En revanche, la mise en place du prêt entraîne des frais :

  • 3 % de la somme empruntée pour le montage de dossier
  • 1/12 % du montant restant dû est facturé mensuellement au titre de la gestion des flux financiers.

Des projets de 30 000 € à 5 000 000 € peuvent être financés, sur une durée de 3 mois à 7 ans. En revanche, pour être éligible l’entreprise doit faire déjà 250 000 € de chiffre d’affaires et être basée dans l’un des 4 pays suivants : France, Espagne, Italie, Pays-Bas.

Ecobole : un principe de financement communautaire

Les créateurs d’entreprise cherchent de l’argent, le principe reste le même depuis que le monde est monde. Les financiers restent les plus difficiles à trouver. Où se cachent-ils ? Pour trouver un business angel quand on a un projet, il y a (entre autres) la solution ecobole.

Comme pour la plupart des autres sites précédemment cités, il faut réussir son financement dans sa totalité pour voir la cagnotte collectée débloquée. C’est à chaque porteur de projet de fixer ses besoins. Être trop gourmand peut donc se révéler néfaste si le futur entrepreneur n’arrive pas à convaincre assez d’internautes. Il a 3 mois pour le faire.

Important :

le projet doit être écologique. Avec les nouvelles énergies, ce ne sont pas les idées qui manquent, alors au boulot !

La somme : jusqu’à 100 000 €, mais les petits projets à partir de 500 € sont aussi acceptés. Pour ceux qui investissent de l’argent, la participation commence à 5 €. C’est un don, un geste citoyen.

Blue Bees : financement participatif dédié à l’agriculture, l’agroécologie et l’alimentation responsable 

D’autres plateformes connaissent un élan important, à commencer par bluebees.fr qui est une plateforme de financement participatif dédiée à l’agriculture, à l’agroécologie et à l’alimentation responsable. À ce jour 287 projets ont déjà été financés, ce qui représente plus de 4,8 millions d’euros.

  • Pour le prêteur qui peut prêter entre 20 et 20 000 €, les prêts sont rémunérés à hauteur de 2 %, pour une durée entre 18 mois et 4 ans.
  • Le montant de l’emprunt Blue Bees peut aller de 5 000 € à 500 000 € sur une durée de remboursement de 1 à 5 ans. Plus l’emprunt a une durée longue, plus son coût pour l’emprunteur diminue diminue. Le taux effectif global est de 6 % sur 1 an, 4 % sur 2 ans, 3,3 % sur 3 ans, 3 % sur 4 ans.

À lire aussi pour compléter son crédit bancaire :