Réduction 2020 SNCF & RATP Pour Les Chômeurs

Quand on n’a pas les moyens de voyager, ce n’est pas facile de se déplacer dans sa région ou ailleurs en France. C’est la raison pour laquelle il existe des réductions pour les demandeurs d’emploi, avec des tarifs SNCF pour les chômeurs, et des aides de la RATP pour les personnes en difficultés financières en Île-de-France. Les voici dans le détail.

Réduction Pass Navigo 2020 pour les demandeurs d’emploi

Vous en aviez rêvé : la RATP l’a fait. Si vous touchez le RSA ou que vous êtes au chômage, cela peut aller jusqu’à la gratuité de tous vos déplacements.

Le forfait gratuité transport

Avec lui, vous allez pouvoir emprunter tous les transports en Île-de-France sans avoir à payer pour cela. Ce forfait Navigo gratuit vous permet de vous déplacer dans les zones 1 à 5.

Attention : il ne vous donne pas droit à l’Orlyval ou au Bus Direct Paris-Aéroport.

Qui sont les bénéficiaires ?

Principalement ceux qui touchent le RSA et qui habitent au sein de la région Île-de-France. L’autre avantage, c’est que vos enfants et votre conjoint peuvent aussi bénéficier de ce forfait gratuit.

À LIRE AUSSI, sur un thème proche : les avantages du RSA.

Les autres bénéficiaires sont les demandeurs d’emplois qui touchent l’ASS (Allocation de Solidarité Spécifique) ainsi que la CMU-C (Couverture Maladie Universelle Complémentaire).

Si vous êtes à l’ASS et que vous voulez en savoir plus : lisez cet article.

Vous ne devez pas dépasser le plafond de ressources 

  • Sans enfant : 737 € si vous vivez seul, 1 105 € en couple.
  • Avec 1 enfant : 1 105 € si vous êtes célibataire, 1 326 € en couple.
  • Avec 2 enfants : 1 326 € si vous vivez seul, 1 547 € en couple.
  • Avec 3 enfants : 1 621 € si vous vivez seul, 1 841 € en couple.

Comment se procurer ce forfait gratuit pour voyager ?

Je vous recommande de contacter directement l’Agence Solidarité Transport. Vous pouvez la joindre aux horaires de bureaux au 0800 948 999.

Dès que vous bénéficierez de la gratuité, vous pourrez voyager.

Quels sont les justificatifs demandés ?

Si vous êtes dans le cas d’une des situations précédemment décrites, vous devrez apporter le justificatif suivant :

  1. L’attestation CMU-C.
  2. Le dernier relevé de situation Pôle Emploi.
  3. Votre numéro CAF.

N’oubliez pas d’avoir votre numéro de Pass Navigo avec vous (si vous en avez un) quand vous appellerez  l’Agence Solidarité Transport. Votre dossier sera traité plus rapidement (10 jours contre 1 mois si vous n’avez pas de Pass).

Les conditions de renouvellement

Le renouvellement du forfait gratuité se fait tous les 3 mois. Chaque trimestre, vous devrez donc apporter la preuve de la reconduction de votre RSA, ou de vos allocations chômages.

La réduction solidarité transport

L’Agence Solidarité Transport de la RATP est là pour vous aider. Des tarifs spéciaux sont proposés afin de prendre le métro moins cher (ou le bus).

Vous pouvez économiser 75 % sur le tarif normal d’un Pass Navigo et acheter un forfait au mois ou à la semaine. Pour circuler, vous devrez payer un forfait ou des tickets demi-tarif.


Les avantages sont les mêmes que ceux d’un Pass Navigo « classique »

Les jours fériés, les week-ends et les vacances, votre forfait est « dézoné ». Il vous permet de voyager dans toute l’Île-de-France, quelle que soit votre zone.

Si vous perdez votre Pass, vous pourrez le faire remplacer gratuitement. Selon votre situation, ce forfait à tarif réduit vous sera attribué pour une période allant de 1 mois à 1 an.

Qui peut bénéficier de la réduction solidarité ?

Ce sont les franciliens qui bénéficient déjà de la CMU-C ou de l’AME (Aide Médicale de l’État). Les chômeurs à l’ASS sont également concernés par les 75 % de réduction.

Comme pour le forfait gratuité, contactez directement l’Agence Solidarité Transport, avec les justificatifs listés un peu plus haut.

Le prix des forfaits

  • Forfait mois : de 16,30 à 18,80 €.
  • Forfait semaine : de 4,95 à 5,70 €.

Le chèque mobilité

Autre système d’aide : le bon d’échange, d’une valeur allant de 4 à 8 € qui est accepté dans les guichets. Il est réservé aux titulaires du RMI ou à ceux de l’ASS.


Guide général pour voyager en train gratuitement ou presque

En vous y prenant à l’avance, ou en utilisant les réductions existantes (il y en a plus que vous croyez), il est possible de vous déplacer à moindre coût, pour chercher du travail ou pour partir en vacances.

À vous de savoir être malin pour profiter des meilleures opportunités, et ce guide va vous y aider.

1. Les billets de train « low cost »

La SNCF propose des billets low cost  comme les Oui Go, les Prem’s ou les ID TGV. Des billets à 10 € et à 20 €. N’importe qui peut faire un Paris – Marseille pour presque rien en s’y prenant tôt.

Réservez votre billet dès qu’il est disponible ! Le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt. La mode n’est plus à se réveiller au dernier moment, mais plutôt à celle du premier arrivé premier servi pour les promotions.

Réserver en avance ou au dernier moment ?

À chacun sa stratégie. Toutefois, nous vous conseillons de surveiller l’ouverture des réservations et de vous y lancer dès que possible. La SNCF a depuis quelques années un système où les prix sont très bas quand on est très loin de la date.

Plus on s’en rapproche, plus ça monte. À cela s’ajoute un système de quotas. Il n’est donc pas rare de devoir se décider 3 mois à l’avance. Je sais, ce n’est pas facile, mais ces prix bas méritent de se pencher en amont sur votre planning.

2. Le congé annuel de la SNCF

Souvent utilisé par nos parents, il n’est plus trop connu des jeunes générations.

Pourtant, les chômeurs comme les salariés ainsi que leur famille peuvent avoir jusqu’à 50 % de réduction une fois par an pour les distances de plus de 200 kilomètres.

3. Les cartes de réduction SNCF

Il y en a pour tous, accessibles sur différents critères. Quelques exemples : la Carte jeune (12-28 ans), la Carte senior (pour les plus de 60 ans), la Carte week-end, la Carte enfant +, celle pour les familles nombreuses…

Retrouvez toutes les aides pour les familles nombreuses dans cet autre guide spécial.

4. Le marché de l’occasion

Les gens qui ont achetés des Prems et qui ne peuvent pas partir les revendent sur le net, à des prix dégriffés. À essayer : le site Troc des trains.

5. Les chèques vacances des CCAS ou de la CAF

Parce que prendre des congés et en profiter est un droit ! Voici les aides de la CAF pour prendre le train.

Dans cet article, retrouvez aussi nos bons plans pour payer vos vacances en plusieurs fois.

Les Chèques Vacances (différents dispositifs selon les CAF)

Ils rendent beaucoup de service quand on n’a pas les moyens de se payer des vacances. La CAF fait son maximum pour les plus modestes. Nombreuses sont les familles bénéficiaires de ce dispositif d’entraide social.

Mais l’attribution n’est pas automatique. Elle est sur conditions de revenus. Mais si vous ne travaillez pas depuis un bon moment et que vous avez une famille à charge, vous aurez de grandes chances de pouvoir en bénéficier.

Le principe

une prise en charge par la CAF d’une bonne partie de la valeur faciale du chèque vacances, charge à la famille de compléter pour le reste.

Ils sont acceptés dans les transports, les campings, les épiceries, les restaurants, et pour les activités de loisirs. Les demandes se font en février pour l’été et sont automatiquement envoyées par la CAF.

Les bons VACAF

Ils permettent de faire partir les jeunes en colonie et les familles en vacances. Ils offrent des aides aux frais de transport et d’hébergement. 

6. Prendre le train gratuitement en étant accompagnateur d’enfants

Voici un vrai bon plan quand on n’a pas d’argent à dépenser pour ses déplacements. Certaines agences spécialisées vous permettent de voyager à condition d’accompagner des jeunes. Ça marche aussi pour l’avion ou le bateau.

Comment fonctionne ce genre de « baby-sitting » ?

Les demandes sont surtout importantes pendant les vacances scolaires. Les parents qui envoient leurs enfants chez l’autre conjoint ou chez les grands-parents sont nombreux, et n’ont pas toujours le temps d’être présents pendant le voyage.

Nous vous conseillons de passer par une structure bien organisée. On ne badine pas avec la sécurité quand il s’agit d’enfants. Évitez les petites annonces.

Quelles sont les qualifications demandées ?

Souvent il est nécessaire d’avoir le BAFA (Brevet d’Aptitude aux Fonctions d’Animateur) pour exercer la fonction d’accompagnateur et d’avoir un extrait de casier judiciaire vierge de moins de 3 mois à présenter.

Les organismes auprès desquelles se renseigner 

Vous pouvez commencer par ces 4 là :

  • L’agence Cigogne.
  • Accompagnateurenfants.
  • Graines-voyageurs.
  • Parent-solo.

POUR ALLER PLUS LOIN et si vous voulez aussi rouler gratuitement : le prêt de voiture gratuit.

7. Les cartes de solidarité de la SNCF : jusqu’à – 90 %

Cela dépend des régions.

La carte Zou

C’est de la solidarité made in Provence-Alpes-Côte d’Azur. Le but : permettre à tous de se réinsérer, notamment pour aller chercher le travail là où il se trouve. Sans déplacements, pas de vie active. Les avantages vont jusqu’à la prise en charge des 90 % du prix du billet.

Si vous touchez le RSA où les Assedics, il se peut que vous y ayez droit. Des justificatifs seront toujours demandés. La carte ZOU s’obtient à l’adresse suivante : Carte ZOU ! Solidaire, EFFIA Synergies CS 20406 , 13591 Aix-en-Provence Cedex 3.

La Carte illico

Cette offre concerne le TER du réseau Auvergne-Rhône-Alpes et permet d’avoir des billets à prix réduit, jusqu’à 75 %. À Lyon aussi on sait être solidaire quand il le faut.

Attention, ces billets ne sont pas vendus dans les trains, mais dans les gares. Se renseigner directement sur place pour en savoir plus sur le dispositif.

Le cas des personnes au RSA

Quelle que soit votre situation, au final, c’est toujours la région qui décide. Les aides mises en place varient d’une région à une autre. Si vous ne touchez que le RSA, vous n’êtes donc pas automatiquement bénéficiaire.

À chaque situation correspond une offre, plus ou moins intéressante selon la région. Le mieux est de prendre toutes les infos dans un guichet SNCF de la gare la plus proche de votre domicile. C’est en se renseignant qu’on avance.

Quand on n’a pas de travail mais qu’on doit quand même se déplacer, on se pose des questions trouver des solutions. Parmi celles rencontrées sur les forums au moment d’évoquer les aides aux chômeurs de la SNCF ou de la RATP, reviennent fréquemment les questions suivantes :

  • Comment prendre le train sans argent ?
  • Existe-t-il une carte Navigo pour les chômeurs ou un billet de train spécial chômeur ?
  • Qui peut prétendre à des réductions pour ses voyages en France ?
  • Ma région propose-t-elle une tarification spéciale pour les demandeurs d’emploi ?
  • Comment avoir un billet quand on est au RSA ?

J’espère que vous avez pu trouver des réponses à ces questions dans cet article.