Quel type de prêt souhaitez-vous réaliser?

[SALAIRE 2023] Travailler Sur Une Plateforme Pétrolière

Marion

Travailler sur une plateforme pétrolière peut se révéler être une expérience professionnelle intéressante. Des métiers sur ces constructions marines peuvent y être exercés sans aucun diplôme, pendant que d’autres nécessitent une formation préalable. Malgré les conditions de travail compliquées, la rémunération est conséquente. Voici une liste de métiers disponibles, ainsi que les salaires en vigueur.


Qu’est-ce qu’une plateforme pétrolière offshore et qu’y fait-on ?

La plateforme offshore est un édifice fixe ou flottant construit en pleine mer, dont la finalité est de permettre l’extraction de gisements dans les sous-sols marins. Il peut s’agir de gaz ou de pétrole, notamment.

Pour faire fonctionner une plateforme offshore, il est nécessaire d’avoir recours à un grand nombre de corps de métier. Pour la construction, le fonctionnement et l’entretien des installations, premièrement. Et également pour assurer le bien-être des équipes et leur sécurité. Avec ou sans qualification, il est possible d'y trouver un emploi. 

Néanmoins, il convient de ne pas craindre l’isolement, les horaires chargés et la promiscuité. En effet, vous passerez de longues semaines en mer avant de bénéficier d’un mois de congé (généralement), les horaires sont chargés, à raison de 12 heures/jour 7 jours/7 et les espaces-nuit sont collectifs, rudimentaires et exiguës. Par ailleurs, les conditions climatiques sont parfois très dures.

Si vous vous sentez malgré tout prêt pour l’aventure, voici quelques professions exercées sur ces structures offshore.

Grutier

Salaire : entre 3 000 et 5 000 € par mois.

Le poste de grutier est l’un des plus sollicités pour les travaux sur les plateformes pétrolières. Le boulot consiste entre autres à manœuvrer une grue et même parfois des excavatrices traînantes, pour soulever et déplacer des charges lourdes. Ainsi que des matériaux comme les tronçons de tuyauterie, les cuves, les torches de gaz, ou encore les échangeurs thermiques.  

Le grutier doit s’assurer que toutes les activités se déroulent dans des conditions optimales sur la plateforme. Il fait notamment partie du personnel chargé des opérations et de la maintenance. 

Pour exercer ce métier, même si en général un diplôme du niveau secondaire suffit, il faut détenir quelques licences et permis (accréditation en sécurité avec les grues, secourisme général, secourisme d’urgence, etc.) et un certificat de compétence pour se voir confier ce poste à grande responsabilité. 


Soudeur offshore 

Salaire : à titre indicatif, le salaire de base d’un soudeur offshore sur une plateforme pétrolière peut s’élever à 4 000 € par mois.

Le soudeur offshore a pour mission d’assembler des métaux pour assurer le bon fonctionnement des équipements. Des soudures bien faites et surtout durables sont cruciales, car il en va de la sécurité du personnel lors des différentes activités sur la plateforme et aussi de la viabilité des travaux. 

Une formation de qualité est indispensable pour postuler à ce poste. Pour devenir un soudeur professionnel, il faut en l’occurrence avoir un CAP de type réalisation industrielle en soudage ou en chaudronnerie industrielle. Un BAC professionnel de technicien outilleur est une autre formation diplômante permettant de devenir soudeur offshore. 

Ouvrier 

Salaire : un ouvrier non qualifié peut percevoir au minimum 4 000 €

Sur une plateforme pétrolière, être un ouvrier, que ce soit une manœuvre ou un agent d’entretien, est un métier que vous pouvez exercer sans aucune qualification (ni diplôme). L’un des avantages de ce poste est que vous ne dépensez rien pendant votre séjour de travail sur la mer. Vous êtes nourri et logé par l’entreprise. 

Foreur pétrolier 

Salaire : 4 200 € + primes.

Le principal travail du foreur pétrolier est de piloter des machines de forage pour creuser les tunnels qui permettront d’accéder au pétrole. En raison de l’instabilité météorologique sur les plateformes pétrolières, il est primordial de pouvoir compter sur une certaine résistance physique pour exercer ce métier. 

Le diplôme de base admis pour ce poste est un CAP conducteur d’engins (travaux publics et carrières). 

Scaphandrier

Salaire : la rémunération d’un scaphandrier, même débutant, peut s’élever à 10 000 € brut par mois, voire plus. En travaillant à l’étranger, il peut être rémunéré plus de 12 000 € par mois. Il est d’ailleurs réputé être parmi les spécialistes les mieux rémunérés sur une plateforme. 

Un scaphandrier est un plongeur professionnel qui exerce ses compétences dans les profondeurs de la mer. Il s’agit de l’un des métiers les plus indispensables au fonctionnement d’une plateforme pétrolière. 

Le travail ici revient concrètement à aller sous l’eau pour effectuer un grand nombre de tâches. Il peut s’agir de souder des métaux, raccorder des tuyaux, effectuer des travaux de maçonnerie, mais aussi inspecter et évaluer l’état des différentes installations sous-marines.

Les conditions de travail d’un scaphandrier ne sont pas faciles. Faire ce métier revient à devoir plonger parfois dans des eaux polluées ou très froides. Disposer d’une condition physique robuste permet d’être résistant face à certaines épreuves en mer.

Néanmoins, le salaire pour ce poste peut se révéler intéressant et compenser dans une certaine mesure les difficultés de ce métier. 


Ingénieur pétrolier 

Salaire : la rémunération d’un ingénieur pétrolier est très attractif. En moyenne, les personnes à ce poste perçoivent jusqu’à 25 000 € par mois.

Les travaux tels que la conception des plateformes et des usines de traitement du pétrole, la définition des dimensions des pipelines qui relient les puits d’extraction ainsi que l’optimisation des stratégies de productions font partie des responsabilités qui incombent à l’ingénieur pétrolier. En somme, l’ingénieur pétrolier intervient dans presque tout le processus de la production pétrolière.

Pour exercer ce métier, il faut disposer d’un diplôme d’ingénieur. Les titulaires de master en génie pétrolier, en génie chimique ou encore en géosciences peuvent également postuler à ce poste. Notons qu’il n’existe pas vraiment d’écoles dédiées aux métiers du pétrole donc des diplômes équivalents à ceux sus-cités sont également valides. Les grandes entreprises pétrolières s’intéressent à des profils de spécialisation variés pour les recrutements. 

Technicien pétrolier 

Salaire : il avoisine les 8 000 € le mois. 

Il s’agit de l’un des postes à forte demande sur le marché. Les techniciens pétroliers comptent parmi les travailleurs les plus sollicités par les compagnies pétrolières. Ils ont pour mission de contrôler les installations pétrolières et de réparer les dysfonctionnements qui pourraient survenir lors des travaux. C’est notamment ce qui justifie leur importance pour le bon fonctionnement d’une plateforme pétrolière.

Les techniciens pétroliers sont connus pour assurer à la fois les fonctions de technicien de maintenance et de technicien de production. Le diplôme requis pour ce poste est un BTS en géologie appliquée. Un diplôme de technicien supérieur professionnel est également acceptable.

Pompier 

Salaire : 3900 € mensuel.

Poste incontournable pour la sécurité de tout l’équipage, le pompier a pour fonction de prévenir les incendies en veillant au contrôle des installations de sécurité de la plateforme. Les installations comme les détecteurs de fumée et les extincteurs sont les plus surveillées pour prévenir un éventuel incendie. Contrairement au métier de pompier classique, le but ici n’est pas uniquement d’éteindre le feu, mais surtout de le prévenir. En effet, un incendie sur une plateforme pétrolière peut facilement être catastrophique et meurtrier.

Pour postuler à ce poste dans une compagnie pétrolière, il est recommandé de posséder au minimum le brevet des collèges. Ensuite, il faut avoir réussi à un concours de sapeur-pompier professionnel (SPP). 

Géologue pétrolier

Salaire : un géologue peut se faire dans les 10 000 € par mois. 

Un géologue pétrolier est l’un des employés fondamentaux dans l’industrie du pétrole. En effet, il est chargé de la découverte d’éventuels gisements pétroliers sur lesquels la compagnie pétrolière pourrait installer une plateforme et travailler. Il est donc indispensable avant même la construction de la plateforme.

Aussi, le géologue pétrolier est celui qui détermine la méthodologie de forage à appliquer sur le site pétrolier. Pour ce faire, il réalise au préalable une étude des compositions géologiques du domaine cible.

Pour exercer le métier de géologue pétrolier sur une plateforme pétrolière, il faut avoir un master en géologie. 

Cuisinier 

Salaire : le poste de cuisinier est bien rémunéré, soit en moyenne 3 000 € par mois.

Tout comme le métier de pompier, le métier de cuisinier sur une plateforme pétrolière va au-delà de sa connotation classique. En effet, en plus de faire la cuisine pour nourrir les travailleurs, ici le cuisinier est en même temps celui qui s’occupe du bien-être du personnel à bord. 

Le cuisinier assure le ravitaillement des vivres nécessaires et conçoit les repas de sorte à tenir compte des limitations alimentaires des travailleurs. Il a également pour responsabilité de veiller au respect des normes d’hygiène. Il occupe donc la fonction d’intendant.

Tout comme la plupart des métiers exercés sur une plateforme pétrolière, celui-ci requiert un diplôme, notamment en cuisine. 

Infirmier 

Salaire : 3 500 € par mois.

Avec des centaines de personnes loin de la terre ferme pour des travaux physiques qui font dépenser beaucoup d’énergie, il est inévitable que la santé du personnel prenne un coup par moment. D’où l’importance du personnel infirmier à bord d’une plateforme pétrolière. Dans les cas d’accidents de travail, l’infirmier doit être prompt à fournir les premiers soins et donner l’alerte pour une évacuation d’urgence si nécessaire. 

Les qualifications les plus indiquées pour ce poste sont notamment un diplôme d’infirmier d’État (IDE) ou encore Infirmier Anesthésiste. Il faut noter que ce poste n’est pas accordé aux débutants. Pour y prétendre, il faut justifier d’une certaine expérience dans le domaine de la santé.

Les salaires sur les plateformes pétrolières

Ce qui va vous motiver, c’est bien sûr le salaire auquel vous pouvez prétendre. En effet, il peut se révéler significatif. 

Ce qui fait vraiment la différence, ce sont les primes. Il y a la prime d’incitation à la mobilité et la prime pour conditions climatiques extrêmes. Et enfin la prime de risque qui peut être vraiment importante, au prorata du potentiel danger de certaines régions du monde. À cela peuvent s’en ajouter d’autres, selon la compagnie qui vous emploie.

Les primes peuvent tripler le salaire de base. Chaque qualification ou compétence peut vous permettre de toucher une rémunération importante, à laquelle s’ajouteront différentes primes. N’oubliez pas non plus que vous êtes nourri et logé.

Un chef de chantier peut ainsi toucher un salaire de 15 200 € par mois. Pas mal, pour retaper sa maison durant son temps libre.

Alors si vous êtes courageux et que le travail ne vous fait pas peur, travailler sur une plateforme pétrolière peut permettre de vous constituer un bon petit pécule.

Partager sur :