Taux du SMIC: une hausse en vue pour les petits salaires ?

Taux du SMIC: une hausse en vue pour les petits salaires ?
Évaluez cet article

Que ceux qui perçoivent un petit salaire lèvent le doigt ! Nombreux sont ceux qui attendent une revalorisation du SMIC (Salaire Minimum Interprofessionnel de Croissance) net, afin de pouvoir se sortir de la crise économique et de la précarité qui peut en découler. Cette évolution est nécessaire, que l’on fasse 35 heures hebdomadaires ou plus. L’augmentation du salaire minimum est souhaitée par des millions de Français, de la femme de ménage à l’employé de magasin. La hausse du Smic permettrait aussi de relancer la consommation, mais est-elle prévue ? À lire aussi : tout savoir sur le SMIC.

Le SMIC

Se faire aider quand on a un petit salaire est nécessaire, car quelques dizaines d’euros font la différence. Quand on est au SMIC horaire, il faut trouver des solutions complémentaires (par exemple : arrondir ses fins de mois en testant des produits). Mais encore faut-il avoir la chance de trouver un petit job.


À combien est le salaire minimum légal en France ?

Depuis le 1er janvier 2019, le montant du SMIC est de 1 521,22 € brut. Il a été revalorisé de 23 € brut par mois (+1,5 % par rapport à 2018).

Pour les fonctionnaires

Travailler pour l’État ne signifie pas forcément gagner bien sa vie.

En effet, c’est aussi parfois ne toucher que le salaire minimum, appelé autrefois le SMIG (Salaire Minimum Interprofessionnel Garanti), d’où parfois la confusion dans la prononciation.

Cette relative pauvreté a fait réagir le gouvernement, qui promet un geste pour les plus mal payés. L’article 1 du décret n° 91-769 du 2 août 1991 dispose ainsi que les agents publics ne peuvent percevoir une rémunération mensuelle inférieure au montant du SMIC.

Concrètement sur la fiche de paie ?

Dans la fonction publique, l’indice de rémunération minimum est fixé à 309 depuis le 1er janvier 2013, soit une rémunération mensuelle de 1 447,98 €.

Par conséquent, pour les agents publics dont la rémunération est calculée par rapport à un indice majoré compris entre 309 et 324 (inclus), une indemnité différentielle sera versée afin que leur rémunération s’aligne sur le SMIC (1 521,22 € brut).


Pour les salariés de moins de 18 ans

Les travailleurs de moins de 18 ans sont une exception à la règle générale du SMIC. En effet, il est prévu – s’ils ont moins de 6 mois de pratique professionnelle dans leur branche d’activité – qu’ils perçoivent un SMIC minoré.

SMICSMIC horaire brutSMIC brut mensuel

(base 35 h par semaine)

Cas général10,03 €1 521,22 €
Salariés entre 17 et 18 ans

(abattement de 10 %)

9,03 %1 369,55 €
Salariés de moins de 17 ans

(abattement de 20 %)

8,02 €1 216,37 €

Le SMIC hôtelier

Les salaires minimums dans la restauration et l’hôtellerie ne sont pas les mêmes que dans les autres secteurs d’activités, du fait des conditions particulières de travail. En effet concernant la charge horaire de travail par exemple, les 35 heures par semaine sont quasiment impossibles à mettre en oeuvre dans ce secteur.

C’est la raison pour laquelle les conditions de travail sont régies par une convention collective propre, la convention HCR (hôtels, cafés, restaurants), adaptée aux exigences de ces métiers.

Montant du SMIC hôtelier

Ainsi, le SMIC hôtelier brut mensuel est plus élevé que le SMIC du régime de droit commun car il est calculé sur une base de 39 heures par semaine. En 2019, il est de 1 672,84 €.

Grille de salaires 2019

Au 1er janvier 2019, le salaire minimum au niveau I échelon 1 (Femme de chambre, commis de salle, plongeur, etc.) a ainsi été aligné sur le SMIC brut de droit commun à 10,03 € brut.

Salaire minimum de la convention HCR (taux horaire brut 2019)
ÉCHELONNIVEAU INIVEAU IINIVEAU IIINIVEAU IVNIVEAU V
110,03 €10,18 €10,77 €11,30 €13,36 €
210,03 €10,31 €10,83 €11,47 €15,59 €
310,10 €10,66 €11,13 €21,83 €

Par ailleurs, la rémunération globale est loin d’être inintéressante dans ce secteur d’activité dans la mesure où les heures supplémentaires, souvent nécessaires à la bonne marche des entreprises, sont majorées et les salariés perçoivent des primes afin de compenser les conditions de travail souvent difficiles (horaires décalés, travail de nuit, travail le dimanche etc.)

Nos voisins européens

Que se passe t-il ailleurs ? La Suisse, elle, avait rejeté l’idée d’un salaire minimum. Il faut dire que la somme évoquée était de 3 300 €. Même si la vie est chère chez nos voisins suisses, ce salaire minimum aurait été le salaire minimum le plus élevé du monde, et encore, les partis de gauche espéraient 4 000 €.

Nos amis helvètes ont la chance de ne pas trop connaître le chômage. Cette somme minimale aurait provoquer une augmentation du chômage dans le pays. La Suisse a donc dit non lors de la consultation de sa population par référendum.

L’Allemagne a mise en place un smic horaire

En 2015, ce fut fait, et toute l’Allemagne l’attendait : l’arrivée d’un salaire minimum de 8,50 € de l’heure dans le pays. La concurrence devient donc plus saine en Europe avec cette amélioration des salaires pour un peuple qui en avait bien besoin. Cela concerne plusieurs millions de travailleurs.

Mais cela va entrer en vigueur progressivement, chaque branche professionnelle ayant déjà ses us et coutumes. Actuellement, le pays connaît un chômage très bas du fait des jobs qu’il est possible de trouver assez facilement, même s’ils sont mal payés. Les choses risquent donc de changer.

En 2019, le salaire minimum a été revalorisé à 9,19 € de l’heure.

Bon, soyons francs, les petits salaires ne sont pas encore sortis d’affaires, et les fins de mois vont continuer à être difficiles. Allons-nous vers une économie où les travailleurs les plus pauvres doivent assurer deux emplois pour s’en sortir, comme aux États-Unis ? Nous n’en sommes pas encore là, mais seul l’avenir nous le dira.